Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache

UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #10

17h| 12 JOURS DE RAYMOND DEPARDON

FRANCE · 2017 · 1H27 FORMAT : DCP · COPIE : WILD BUNCH
Avant 12 jours, les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience, d’un côté un juge, de l’autre un patient, entre eux naît un dialogue sur le sens du mot liberté et de la vie. Prolonger ou non l’internement, être privés ou non de sa liberté, tels sont donc les enjeux pour les personnes filmées par la caméra de Raymond Depardon… Pour filmer l’hôpital Le Vinatier de Lyon pendant sept semaines, le cinéaste s’est entouré d’une magistrate, Marion Primevert, et d’une psychiatre, Natalie Giloux. Il dévoile surtout les échanges entre les patients et le juge de la liberté et de la détention qui assume la grande responsabilité de l’avenir des détenus en s’appuyant le dossier psychiatrique.

 

18h30 | Rencontre avec Raymond Depardon, la magistrate Marion Primevert et la psychiatre Natalie Giloux. En partenariat avec l’Ecole Nationale de la Magistrature de Bordeaux.

 

L’INTERVENANT : Raymond Depardon touche très jeune à la photo en tant qu’assistant de Gilles Fou- cherand, qui l’envoie bientôt en Afrique où il fait un reportage très remarqué à sa parution. Pour l’agence Gamma dont il est co-fondateur, il entre- prend divers voyages et capte les images de l’im- molation de l’étudiant Jan Palach à Prague, don- nant lieu à son premier court-métrage en 1969. C’est le début d’une œuvre cinématographique prolifique. Son documentaire Afriques : com- ment ça va avec la douleur ? lui inspire un travail sur le continent africain et ses premières fictions, comme La Captive du désert et Un homme sans l’Occident. La France aussi lui inspire un travail au long cours. Fils d’agriculteur, il s’intéresse particu- lièrement au monde rural et aux métiers de l’agri- culture qu’il interroge avec Profils paysans ou La Vie moderne. Si Raymond Depardon nourrit de l’in- térêt pour les petites gens et leur quotidien, il s’at- tarde aussi sur les grandes institutions que sont la police avec Faits divers, la justice avec Délits flagrants ou 10e Chambre, instants d’audience, et l’univers hospitalier et psychiatrique, avec San Clemente et Urgences. C’est principalement le fonctionnement et la représentation de ces deux institutions reliées entre elles qui sont évoqués dans 12 jours.

 

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5