Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache

P’TITE UNIVERSITE POPULAIRE DU CINEMA #6

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

Le 24 décembre
Myrtille et la lettre au père Noël + Coco
Séances suivies d'un goûter offert
> SÉANCES DE NOËL

AVANT-PREMIÈRE

CARS 3

de Brian Fee USA · 2017 · 1h49 · VF

Avec : les voix de Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Nicolas Duvauchelle

 

Dépassé par une nouvelle génération de bolides ultra-rapides, le célèbre Flash McQueen se retrouve mis sur la touche d’un sport qu’il adore. Pour revenir dans la course et prouver, en souvenir de Doc Hudson, que le n° 95 a toujours sa place dans la Piston Cup, il devra faire preuve d’ingéniosité. L’aide d’une jeune mécanicienne pleine d’enthousiasme, Cruz Ramirez, qui rêve elle aussi de victoire, lui sera d’un précieux secours… À partir de ce scénario un brin classique, Brian Fee et les studios Pixar – Disney ont réussi à don- ner un vrai coup de jeune à leur héros fatigué. Des séances intensives d’entraînement jusqu’au coup de drapeau final (et quel final !), en passant par le retour aux sources sur les traces de Doc Hudson, père spirituel de Flash McQueen, et par un mé- morable derby de démolition, ce 3e opus tient la route de bout en bout. Le scénario est nerveux, les dialogues fusent, sans parler de l’animation, irréprochable comme toujours. Parmi les vraies réussites du film, le rôle d’entraîneur de notre bo- lide préféré campé par une femme : la pétulante Cruz Ramirez, une coach de choc qui manie aussi bien le sens de l’humour que l’art de la mécanique ! ⎥ ANNE-CLAIRE GASCOIN

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

Le 24 décembre
Myrtille et la lettre au père Noël + Coco
Séances suivies d'un goûter offert
> SÉANCES DE NOËL

OPÉRA

L’ENLÈVEMENT AU SÉRAIL

 

CHEF D’ORCHESTRE Zubin Mehta

MUSIQUE Wolfgang Amadeus Mozart

METTEUR EN SCÈNE Giorgio Strehler

CAST Lenneke Ruiten, Sabine Devieilhe, Mauro Peter, Maximilian Schmitt, Tobias Kehrer, Cornelius Obonya

ORCHESTRE Choeur et Orchestre de la Scala de Milan

 

 

DURÉE ET ACTES 2h40 minutes avec entractes.

 

Giorgio Streheler a créé un jeu de silhouettes inoubliable avec lequel il a merveilleusement interprété le charme du Singspiel « l’Enlèvement au Serial » de Mozart. Cette production a été conçue pour le Festival de Salzbourg en 1965 sous la direction de Zubin Mehta. Depuis, cet opéra a été rejoué régulièrement à La Scala dès 1972. Le rôle vertigineux de Constance est chanté par Lenneke Ruiten, avec ses magnifiques aigues filées et ses vocalises souples et éblouissantes. Le rôle de Belmonte sera interprété par le ténor émergent Mauro Peter dont la sensibilité musicale va de pair avec un respect absolu de la prononciation. Vous allez être submergé par la musicalité et la tendresse de la voix du jeune ténor.

Synopsis : L’enlèvement au Sérail, est un Singspiel en trois actes de Wolfgang Amadeus Mozart. L’œuvre a été créé au Burgtheater de Vienne, le 16 juillet 1782, sous la direction du compositeur. L’Enlèvement au sérail raconte l’histoire du jeune noble espagnol Belmonte et sa tentative d’enlever sa fiancée Constance qui est capturée par des pirates et vendue au Pacha Selim. Pedrillo accompagne son maitre et tente de sauver sa bien aimé Blonde, servante de Constance. Au moment de prendre la fuite, les deux couples d’amants fugitifs sont rattrapés et une mort certaine les attend. Coup de théâtre, le généreux Selim, décide de leur accorder son pardon et la liberté. Cet opéra est léger et a été écrit pour l’amusement. On y trouve de la musique turque avec triangle, cymbales et grand tambour, à l’imitation des fanfares des janissaires utilisées pour stimuler les soldats turcs. Comme beaucoup de comédies de ce temps-là, de nombreux éléments sont empruntés à la Commedia dell’Arte.

Giorgio Strehler: Strehler fait partie des plus célèbres metteurs en scène de théâtre en Europe. Dans son Piccolo Teatro de Milan, ses nombreuses mises en scène de Bertolt Brecht et William Shakespeare, et surtout de Carlo Goldoni, l’ont placé avec Peter Brook et Peter Stein dans l’histoire du théâtre européen. Il a également travaillé pour l’opéra dans les lieux les plus prestigieux au monde.

Exclusivement 2 tarifs : plein à 18€ ou réduit à 12€ (via la Carte 4 places « All’Opera » rouge, non nominative, valable uniquement pour la saison 2016-2017, à 48€). Dernier rendez-vous de la saison.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

Le 24 décembre
Myrtille et la lettre au père Noël + Coco
Séances suivies d'un goûter offert
> SÉANCES DE NOËL

AVANT-PREMIÈRE

120 BATTEMENTS PAR MINUTE

 

FRANCE · 2017 · 2H20 · AVEC NAHUEL PEREZ BISCAYART, ARNAUD VALOIS, ADÈLE HAENEL…

GRAND PRIX DU JURY – CANNES 2017

 

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up- Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indi érence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean…

 

Chronique d’Act Up-Paris dans les années 1990, le film de Robin Cam- pillo (Eastern Boys) se donne à voir comme le portrait de la « commu- nauté sida », telle que la nomma Didier Lestrade, l’un des fondateurs de l’association ; à savoir : les malades, leurs proches et le personnel médical combattant à leurs côtés. Dans ces années-là, les gays de- viennent acteurs de la lutte contre une épidémie qu’ils ont subie dans la décennie précédente. Au rythme des séquences de réunions houleuses et indispensables, le film déploie une narration obnubilée par l’action politique : celle d’un groupe d’individus jusque-là soigneusement dé- sincarnés dans les médias et qui n’ont de cesse que de revendiquer leur droit à la visibilité. (Quoi de plus cinématographique ?) La reconstitution historique est savoureuse, servie par comédiens en osmose et vibrant d’intensité. Robin Campillo, monteur habituel et scénariste fidèle de Laurent Cantet, nous subjugue par son montage : là il rapproche les lieux pourtant divers, ici il amalgame des instants cruciaux, ailleurs il transfigure l’étreintes des corps affaiblis… Toujours il travaille à abolir la frontière entre l’intimité des individus et l’action politique qui les anime. 120 Battements par minute instille magistralement la sensation du militantisme : urgent, chevillé au corps et qui fait feu de tout bois pour combattre les périls. C’est déchirant et galvanisant à la fois. Du très beau cinéma. ⎥ NICOLAS MILESI

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

Le 24 décembre
Myrtille et la lettre au père Noël + Coco
Séances suivies d'un goûter offert
> SÉANCES DE NOËL