Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache

UNIPOP HISTOIRE #17/35

16h | ADIEU BONAPARTE

DE YOUSSEF CHAHINE · ÉGYPTE/FRANCE
1985 · 1H55 · AVEC MICHEL PICCOLI…
Avide de puissance et de gloire, Bonaparte entame la campagne d’Égypte. Loin de ces préoccupations guerrières, le général Caffarelli part à la découverte de ce pays et de son âme… Sous l’apparence d’une fresque historique, Youssef Chahine livre le portrait intime d’un général amoureux des sciences et du peuple égyptien.

 

 

18h30 | LE COURS | ÉGYPTOLOGIE, ÉGYPTOMANIE, ÉGYPTOFOLIE, par Claude Aziza, historien

 

L’INTERVENANT : Cf. biographie de Claude Aziza dans la partie Unipop littérature, art et cinéma, p. 79. COURS PRÉCÉDENTS Néron, le mal-aimé de l’histoire ; Rome par ses historiens ; Le peplum, un mauvais genre ; Pompéï ou le volcan providentiel ; Les procès de Jésus.

 

LE COURS : Pyramides, sphinx et obélisques ja- lonnent la voie de ceux que le mystère des pha- raons fascine et qui cherchent chez Isis le secret de la sagesse. L’Égypte rend fous ceux qu’elle veut perdre… dans les délices de l’égyptomanie. Mais entre l’égyptophilie et l’égyptomanie, il y la distance qui sépare le voyageur des XVIIe et XVIIIe siècles, friand d’orientalisme, du savant du siècle suivant, qui vient de créer une science nouvelle : l’égyptologie. Autrement dit, l’égyptomanie est fille de l’amour (égyptophilie) et de la science (égypto- logie). Quant à l’égyptofolie…

 

 

20h30 | AÏDA
DE CLEMENTE FRACASSI · ITALIE · 1953 · 1H40 · AVEC SOPHIA LOREN…
Aïda, princesse éthiopienne, est l’esclave de la fille du pharaon. Toutes deux se disputent le cœur de Radamès, chef suprême des armées chargé de repousser les troupes éthiopiennes marchant sur l’Égypte… Dans cette adaptation du célèbre opéra de Verdi, la prestation de Sophia Loren, doublée pour les parties chantées et teinte en noir pour incarner Aïda, fut saluée par la critique.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

16h30 et 20h30 | SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D’EDWARD HOPPER

 

DE GUSTAV DEUTSCH · AUTRICHE · 2013 1H33 · AVEC STEPHANIE CUMMING, CHRISTOPHE BACH…

 

Inspirée par Joséphine, la femme d’Edward Hopper, Shirley fait le récit de cette Amérique de la Grande Dépression jusqu’à l’après-guerre. À travers treize tableaux du peintre américain, ce film anime la vie des États- Unis de l’époque, son contexte social, culturel, et l’atmosphère de solitude et de mélancolie peints par Edward Hopper. Entre peinture et cinéma, fixité et mouvement, les images révèlent l’étrange et l’anodin, l’énigmatique du quotidien. L’entreprise osée de Gustav Deutsch met aussi en évidence la proximité entre le cinéma et la peinture, deux arts qui ont en partage la lumière. Et une fois de plus, on constate le lien et l’influence mutuels, évidents désormais, entre l’œuvre d’Edward Hopper et le cinéma.

 

 

18h30 | EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget, professeur émérite d’études cinématographiques, critique à la revue Positif.

 

 

L’INTERVENANT : Professeur émérite d’études cinématographiques, Jean-Loup Bourget est aus- si critique pour la revue Positif. Il s’intéresse à la culture américaine et plus particulièrement à son cinéma. Il a notamment travaillé sur les cinéastes européens installés à Hollywood. Il est l’auteur d’ouvrages de référence tels que Hollywood, la norme et la marge (éd. Armand Colin).

 

LE COURS : Edward Hopper (1882-1967) est l’auteur de tableaux devenus des icônes de l’Amérique, « La Maison près de la voie ferrée », « Nighthawks » ou « New York Movie ». De ces toiles, paysages urbains ou scènes d’intérieur, émane souvent une impression de mélancolie, voire d’aliénation. Avant de connaître la notoriété, Hopper a séjourné à Pa- ris, gagné sa vie comme illustrateur, pratiqué la gravure… Ses maîtres sont Robert Henri et John Sloan, des peintres réalistes. Il se tient à l’écart des avant-gardes : en 1953, il signe une pétition contre la trop grande place accordée à l’abstraction, mais il n’est pas non plus un peintre engagé, et dénie toute signification sociale à son œuvre. Il s’inscrit avant tout dans une tradition : les artistes qu’il ad- mire le plus sont Rembrandt, le graveur Meryon et Degas. Sa gloire, surtout posthume, est attestée par l’hommage de nombreux cinéastes.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

SÉANCE ANIMÉE

DRÔLES DE PETITES BÊTES

de Arnaud Bouron, Antoon Krings

 

France · 2017 · 1h28 · VF
Avec : Kev Adams, Virginie Efira, Emmanuel Curtil

 

Lorsqu’Apollon, un grillon baladin au grand cœur, arrive au village des petites bêtes, il ne tarde pas à perturber la vie du Royaume tout entier… Piégé par la cousine de la Reine Marguerite, la jalouse et diabolique Huguette, Apollon est accusé d’avoir enlevé la souveraine, semant la panique dans la ruche… Marguerite est en réalité captive des Nuisibles, complices d’Huguette qui en profite pour s’emparer du trône ! Apollon le Grillon, aidé de Mireille l’Abeille, Loulou le Pou et ses nouveaux amis, se lance alors dans une périlleuse mission de sauvetage.…

 

suivi d’un activité Décorations de Noël

inscription indispensable à l’atelier (05 56 46 39 39 ou à la caisse du cinéma)

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

OPÉRA LA BOHÈME

LA BOHÈME

de Claus Guth
GENRE : OPÉRA DE GIACOMO PUCCINI – OPÉRA BASTILLE
Italie · 2017 · 2h35 · Vostf
Avec : Mimì Sonya Yoncheva, Musetta Aida Garifullina, RodolfoAtallaAyan,Marcello ArturRuciński

 

Puccini nous livre une histoire d’amour bouleversante et quelques-unes de ses plus belles pages d’opéra. La mise en scène de cette production est confiée à Claus Guth qui situe le drame dans un futur sans espoir où l’amour et l’art de- viennent la dernière transcendance. Est-ce parce que Murger avait lui-même connu cette existence au cours de sa jeunesse ? Nul autre que lui ne sut décrire avec plus de justesse, dans ses Scènes de la vie de bohème, ces artistes fauchés, crève‑la‑faim, prêts à brûler un manuscrit contre un peu de feu mais qui rêvaient une autre vie à l’âge de la bourgeoisie matérialiste triomphante.
En s’emparant de ces scènes, Puccini nous livre, à travers la relation du poète Rodolfo et de la fragile Mimi, une histoire d’amour bouleversante et quelques-unes de ses plus belles pages d’opéra. La mise en scène de cette nouvelle production est confiée à Claus Guth qui situe le drame dans un futur sans espoir où l’amour et l’art deviennent la dernière transcendance.

PLACES À L’UNITÉ › 18 €

ABONNEMENT › 48 € LES 4 PLACES

Carte non nominative, valable pour une saison, en vente à la caisse du cinéma.

Programme de la saison disponible sur webeustache.com

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

UNIPOP HISTOIRE #16

16h15 & 20h30 | DE GAULLE, LE DERNIER ROI DE FRANCE

DE PATRICK ROTMAN FRANCE · 2017 1H45

Chez Charles de Gaulle, tout rappelle les gestes d’un souverain : sa haute taille, son style, son rapport avec le peuple…
Une autre époque, que raconte le documentariste Patrick Rotman : « C’est le contact presque mystique, charnel, entre le roi et ses sujets », explique-t-il. Coutumier du documentaire politique (dont François Mitterrand ou le roman du pouvoir ou le double portrait consacré à Jacques Chirac), le réalisateur livre une chronique historique minutieuse, entièrement réalisée à partir d’images d’archives. Il revient sur la personnalité du général, homme cultivé, brillant et ayant une haute idée de sa fonction, mais aussi sur les grands événements jalonnant ses deux mandats, comme le putsch des généraux, la réconciliation franco-allemande ou mai 68, replacés dans le contexte d’une époque où le monde était en pleine mutation.

 

LA TÉLÉVISION SOUS DE GAULLE ET SOUS CONTRÔLE 1958-69, par Aude Vassallo

 

L’INTERVENANTE : Auteure de La Télévision sous de Gaulle, le contrôle gouvernemental de l’infor- mation (De Boeck-Ina, 2005), Aude Vassallo a été conseillère historique auprès de la Fondation Charles de Gaulle (Historial aux Invalides, commé- moration du 70e anniversaire de l’Appel du 18 juin, site « De Gaulle, parole publique », etc.). Elle collabore aujourd’hui à des productions audiovisuelles en tant que documentaliste (auprès d’Yves Jeu- land, Grégory Magne, Karel Prokov, etc.) ou, plus récemment, comme co-auteure de documentaire (avec Serge Moati).

 

LE COURS : Censures, propagande, commandes d’émissions : la télévision des années de Gaulle est dominée par le pouvoir. Et c’est par le biais d’un ministère aujourd’hui disparu — celui de l’Information — que le gouvernement affirme son autorité ; ses objectifs : réformer l’ORTF et porter la bonne parole du pouvoir. Mais vouloir contrôler la télévision, ses programmes et ses informations ne s’improvise pas : de quelle façon ce ministère s’y prend-il pour inculquer au grand public citoyen la « politique de la grandeur » poursuivie par le gé- néral de Gaulle ? Que fait-il pour étouffer les oppositions ? Et surtout, y parvient-il ?

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

AVANT-PREMIÈRE

JUSQU’À LA GARDE

de Xavier Legrand

France · 2017 · 1h33 · VF
Avec : Denis Ménochet, Léa Drucker, Mathilde Auneveux

 

Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive.

 

Primé à Venise et à St Jean de Luz, Jusqu’à la garde est un vrai-faux premier long métrage puisque le réalisateur Xavier Legrand y reprend le dispositif narratif de son premier film court, Avant que de tout perdre – avec Léa Drucker – dont le succès en 2014 avait été retentissant (Oscars, César, festival de Clermont-Ferrand…). Les problématiques de la violence conjugale étaient déjà au cœur d’un récit immersif. La « version longue » gagne en subtilité, à l’image de son titre au double sens vénéneux. Jusqu’à la garde s’ouvre en une séquence pleinement fondatrice : l’audition du couple devant la juge des affaires fa- miliales pour décider de la garde de leur fils. Non seulement cette séquence oriente le scénario et sa cohorte de péripéties, mais elle donne aussi le ton du film avec ses partis pris de mise en scène qui créent la tension. Filmée dans l’intensité de sa durée, cette scène installe le spectateur à la place de la juge, le confronte à ses doutes et à la parcellarité de son point de vue. La suite du film est à l’avenant : sidérant, inconfortable, effrayant. Xavier Legrand avoue ses aspirations, de Kramer contre Kramer à Shining, en passant par La Nuit du chasseur. Pour autant, nul cinéma de genre ici, même si certaines scènes sont éprouvantes pour les nerfs. Le travail sur le son en particulier est anxiogène (la dramaturgie sonore est aussi soignée que certains plan-séquences) et les co- médiens sont tous parfaits, malgré des partitions mutiques difficiles à tenir. Jusqu’à la garde appuie courageusement là où ça fait mal, en un point névralgique entre conju- galité et parentalité. Un film dont la vision est aussi glaçante qu’illuminante. ⎥ NICOLAS MILESI

 

 

Une soirée organisée en partenariat avec Le Club Soroptimist de Bordeaux et La Maison de Simone.

Tarif unique › 10 €.

Réservez

Places en vente le soir même auprès du Club Soroptimist de Bordeaux, dans le hall du cinéma. Les bénéfices de la soirée seront reversés à l’association La Maison de Simone.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #12

16h15 | PÉCHÉ MORTEL

DE JOHN M. STAHL · ÉTATS-UNIS · 1945 · 1H50 · AVEC GENE TIERNEY…
Ellen Berent et Richard Harland se rencontrent dans un train et tombent amoureux. Ils se marient et s’installent dans un chalet au bord d’un lac. Mais Ellen est folle de jalousie… Gene Tierney campe une des femmes fatales les plus vénéneuses du cinéma, dans ce mélodrame en Technicolor aux airs de film noir.

 

18h30 | HOLLYWOOD, LA CITÉ DES FEMMES par Antoine Sire

 

L’INTERVENANT : Écrivain et cadre dans la com- munication, Antoine Sire est aussi un cinéphile. Il a fréquenté l’Action Christine et le Mac-Mahon, et fut un adepte du Cinéma de minuit animé par Patrick Brion. Il a écrit sur le cinéma et est passé de l’autre côté de l’écran à une occasion, aux cô- tés de Jean-Louis Trintignant dans Un homme et une femme de Claude Lelouch. Épaulé par Thierry Frémaux, il s’est lancé dans l’écriture du très bel ouvrage Hollywood, la Cité des femmes (éditions Lumière/Actes Sud, 2017).
LE COURS : L’âge d’or d’Hollywood (1930-1955) était dominé par les hommes. Quelques producteurs décidaient de tout, y compris du nom des actrices et de leur couleur

 

de cheveux. Pourtant Katharine Hepburn, Bette Davis, Vivien Leigh, Lauren Bacall, Rita Hayworth, Barbara Stanwyck, Joan Fontaine, Gene Tierney et bien d’autres stars féminines ont réussi à échapper aux stéréotypes et même à faire changer le regard de la société sur les femmes, malgré une censure draconienne. Si les produc- teurs capitalisaient sur le « glamour », la qualité des films repose aussi sur le travail acharné de ces actrices, qui luttaient sans cesse pour obtenir des rôles à la hauteur de leur talent, qu’il s’agisse de drames, de comédies ou de films d’aventure.

 

20h30 | LETTRE D’UNE INCONNUE

DE MAX OPHÜLS · ÉTATS-UNIS · 1948 1H26 · AVEC JOAN FONTAINE, LOUIS JOURDAN…
Un pianiste vieillissant reçoit une lettre d’une jeune femme inconnue, qui lui retrace l’amour qu’elle éprouve secrètement pour lui depuis l’enfance… Un des meilleurs rôles de Joan Fontaine habituée des personnages d’ingénues, sublimée par la mise en scène virtuose d’Ophüls. Le film fut pourtant un terrible échec commercial à sa sortie.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

LA P’TITE UNIPOP #4

LE JOUR OÙ LA TERRE S’ARRÊTA

de Robert Wise
GENRE : SF
USA · 1952 · 1h32 · Vostf
Avec : Michael Rennie, Patricia Neal, Hugh Marlowe

 

Une soucoupe volante se pose sur Terre, susci- tant l’effroi et la curiosité. À son bord se trouve Klaatu, émissaire d’une race extraterrestre très avancée, qui tente de convaincre les Terriens d’abandonner l’arme nucléaire, source de dan- ger pour toute la galaxie. Dans le cas contraire, la Terre pourrait être détruite…

 

Une véritable œuvre-modèle de la SF, point de départ à une exploration du genre avant le Star Wars de George Lucas.

 

La p’tite leçon de cinéma : La science-fiction avant La Guerre des étoiles, par Boris Barbiéri.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

UNIPOP HISTOIRE #15

16h & 20h30|LES VIKINGS

DE RICHARD FLEISCHER · ÉTATS-UNIS · 1958 · 1H54 · AVEC KIRK DOUGLAS, TONY CURTIS, JANET LEIGH…

 

Au Xe siècle, les Vikings sèment la terreur sur les côtes d’Angleterre. Ragnar, le chef viking, tue le roi et viole la reine. Cette dernière donne naissance à Eric qui sera capturé par les Vikings et élevé comme esclave. Devenu adulte, il affronte Einar, le fils de Ragnar, et le défigure. Quelque temps plus tard, Morgana, la future reine d’Angleterre, est enlevée par Einar qui cherche à la séduire, mais elle tombe amoureuse d’Eric… « Ils n’étaient pas si nombreux, en ces années 1950, à pouvoir diriger des productions démesurées comme Les Vikings. Richard Fleischer était de cette trempe. Batailles féroces, reconstitution grandeur nature d’un village barbare, drakkar en flammes, combats singuliers, tout l’arsenal du grand spectacle y passe. Le charme de cette fresque aux somptueux décors naturels résiste aux films contemporains gavés d’effets spéciaux, au format télévision et, bien sûr, au temps… » – Télérama

 

 

LES VIKINGS, UN MYTHE HISTOIRE DU VIN BORDELAIS À L’ÉPREUVE DE L’HISTOIRE  par Alban Gautier

 

L’INTERVENANT : Ancien élève de l’École Normale Supérieure et agrégé d’histoire, Alban Gautier est professeur d’histoire médiévale à l’Université de Caen Normandie. Ses travaux portent sur l’his- toire de l’alimentation, des pratiques sociales et politiques, et des identités religieuses dans l’An- gleterre et l’Europe du Nord au début du Moyen Âge. Il a publié plusieurs ouvrages, dont Le festin dans l’Angleterre anglo-saxonne (2006), Arthur (2007), Alimentations médiévales (2009) et De la mer du Nord à la mer Baltique. Identités, contacts et communications au Moyen Âge (2012).

 

LE COURS : Cela fait longtemps maintenant que les historiens rappellent que les « Vikings » n’avaient pas de cornes sur leurs casques, qu’ils ne naviguaient pas dans des drakkars, et qu’ils ne juraient pas sans cesse « par Thor » et « par Odin ». Au cours des dernières décennies, archéologues et historiens ont poursuivi cette remise en ques- tion du mythe viking. Cette conférence tentera de mettre en lumière l’apport de ces travaux ré- cents, afin de mieux comprendre qui étaient ces hommes dont les activités – guerre, commerce, piraterie, colonisation – s’étendirent de la mer Bal- tique au Portugal, et de Constantinople à Terre- Neuve.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5

OPÉRA

DON CARLOS

Giuseppe Verdi · Opéra Bastille

jeudi 30 novembre ⎥ 18h › DIFFÉRÉ
vendredi 1er décembre ⎥ 14h › DIFFÉRÉ

 

4h40 dont 2 entractes · 20 mn et 25 mn · Opéra en cinq actes (1867) | Direction musicale Philippe Jordan · Mise en scène Krzysztof Warlikowski Philippe II Ildar Abdrazakov · Don Carlos Jonas Kaufmann, Rodrigue Ludovic Tézier Élisabeth de Valois Sonya Yoncheva, la princesse Eboli Elīna Garanča

 

Dans le Don Carlos de Verdi, les thèmes politiques, religieux, historiques, psychanalytiques, s’imbriquent les uns aux autres, resserrant toujours plus étroitement peurs et tabous entre les protagonistes.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5