Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache

12 JOURS

Réserver votre film en ligne
12 JOURS
de Raymond Depardon
GENRE : DocumentaireFrance · 2017 · 1h27 · VF
Avec : Sans acteurs connus

Depuis la loi du 27 septembre 2013, les patients hospitalisés sans consentement dans les hôpitaux psychiatriques doivent être présentés à un juge des libertés et de la détention avant 12 jours puis tous les six mois si nécessaire. C’est à titre exceptionnel que ce film a été autorisé. Pour protéger l’anonymat des personnes, les noms et les lieux ont été modifiés.

Dans le droit fil de l’excellent 10e chambre, instants d’audience, le der- nier film de Raymond Depardon est tout simplement saisissant. L’auteur filme des situations réelles jamais montrées (de manière documentaire), à l’écran. Il est rare de voir au cinéma une telle succession d’instants de vérité, intenses et graves à la fois. On assiste, quelque peu sidérés, au « protocole » de prise de décision. Le spectateur balance, sans cesse, entre l’identification au patient (qui joue sa liberté) et l’identification au juge, dont la responsabilité est considérable. On est frappé par la luci- dité, la franchise, la clarté des propos de certains patients, conscients que leur parole a peu de poids face à leur dossier médical, mais qui, malgré tout, expriment une parole éloquente qui peut nous paraitre (à nous spectateurs) convaincante. Et puis, inversement, nous assistons à des propos incohérents, contradictoires, hésitants. Que penser ? Que décider ? Et si cette procédure qui se donne pour objectif de limiter les abus de pouvoirs, les erreurs d’appréciation, n’est pas satisfaisante, n’est pas forcément « juste », par quoi faudrait-il la remplacer ? Le film de Depardon a l’immense mérite de dévoiler publiquement les mécanismes d’une procédure fragile, faillible. Il nous confronte à des questions mo- rales essentielles que l’on peut se poser à un moment ou à un autre de notre vie, pour nous même ou pour nos proches : qu’est-ce que la norme de la santé mentale ? Et à partir de de quel « stade » quelqu’un devient dangereux pour les autres ? Comment, au sens strict, en juger ? Le jeudi 16 novembre à 17h, nous pourrons poser la question à Raymond Depar- don, à la magistrate Marion Primevert et à la psychiatre Natalie Giloux, ces deux dernières étant protagonistes du film. ⎥ FRANÇOIS AYMÉ





Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Jeudi 24 mai
OPÉRA "ROMÉO ET JULIETTE"
Cours par Laurent Croizier
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #30/35

Jeudi 31 mai
Tous les soleils + Une Enfance
Rencontre avec l'écravain, scénariste et cinéaste Philippe Claudel
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #31/35

Vendredi 25 mai à 18h20
VIRGIN SUICIDES
suivi d’un discussion pour les 14-20 ans dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB SPÉCIAL FILM CULTE

Vendredi 25 mai à 20h30
Pastorales électriques
Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur
> CINÉRÉSEAUX #56

Lundi 28 mai
La Revue des revues + French Cancan
Le Music-hall en France, de la belle époque aux années folles
> UNIPOP HISTOIRE #34/35

Mercredi 30 mai à 19h30
Antonio, lindo Antonio
Projection suivie d’une discussion avec la réalisatrice
> SÉANCE-RENCONTRE

Lundi 4 juin
Le Dernier Été + Jean Zay, un crime français
La République au miroir de Vichy, Jean Zay, par Olivier Loubes
> UNIPOP HISTOIRE #34/35