Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache
120-battements-par-minute

120 BATTEMENTS PAR MINUTE

Réserver votre film en ligne
120 BATTEMENTS PAR MINUTE
de Robin Campillo
GENRE : HistoriqueFrance · 2017 · 2h20 · VF
Avec : Nahuel Perez Biscayart, Adèle Haenel, Antoine Reinartz

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par Sean qui consume ses dernières forces dans l'action.

Sorte de chronique d'Act Up-Paris dans les années 1990, le film de Robin Campillo se donne à voir comme le portrait de la "communauté sida", telle que la nomma Didier Lestrade, l'un des fondateurs de l'association ; à savoir : les malades, leurs proches et le personnel médical combattant à leurs côtés. Dans ces années-là, les gays deviennent acteurs de la lutte contre une épidémie qu'ils ont subie dans la décennie précédente. Au rythme des séquences de réunions houleuses et indispensables, ("l'une des rares associations à avoir rassemblé chaque semaine tous ses membres, dans une réunion publique et ouverte à tous" aime à rappeler le réalisateur et ancien militant), le film déploie une narration obnubilée par l'action politique : celle d'un groupe d'individus jusque-là soigneusement désincarnés dans les médias et qui n’ont de cesse que de revendiquer leur droit à la visibilité. (Quoi de plus cinématographique ?) La reconstitution historique est savoureuse, servie par comédiens en osmose et vibrant d'intensité. Robin Campillo, monteur habituel et scénariste fidèle de Laurent Cantet, nous subjugue par son montage : là il rapproche les lieux pourtant divers, ici il amalgame des instants cruciaux, ailleurs il transfigure l'étreintes des corps affaiblis... Toujours il travaille à abolir la frontière entre l'intimité des individus et l'action politique qui les anime. 120 Battements par minute instille magistralement la sensation du militantisme : urgent, chevillé au corps et qui fait feu de tout bois pour combattre les périls. C'est déchirant et galvanisant à la fois. Du très beau cinéma.⎥ Nicolas Milesi


Mercredi 5 juillet :
Jeudi 6 juillet :
Vendredi 7 juillet :
Samedi 8 juillet : 20h (séance spéciale)
Dimanche 9 juillet :
Lundi 10 juillet :
Mardi 11 juillet :

Mercredi 23 août : 15h - 17h40 - 20h30
Jeudi 24 août : 15h - 17h40 - 20h30
Vendredi 25 août : 15h - 17h40 - 20h30
Samedi 26 août : 15h - 17h40 - 20h30
Dimanche 27 août : 15h - 17h40 - 20h30
Lundi 28 août : 15h - 17h40 - 20h30
Mardi 29 août : 15h - 17h40 - 20h30



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Lundi 21 août à 19h10
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

De septembre 2017 à juin 2018
Un mercredi après-midi par mois
Une p’tite leçon de cinéma + Un film + Un goûter
> P’TITE UNIVERSITE POPULAIRE DU CINEMA #6

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Mardi 29 août à 15H
LOU ET L'ÎLE AUX SIRÈNES
Cristal du long métrage Festival d'Annecy 2017
> avant-première

Mercredi 30 et Jeudi 31 août
4 films et 4 cours consacrés à la violence au cinéma
par la conférencière Carole Desbarats
> Unipop d’été