Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache

CALL ME BY YOUR NAME

Réserver votre film en ligne
CALL ME BY YOUR NAME
de Luca Guadagnino
GENRE : DrameUSA · 2018 · 2h11 · Vstf
Avec : Armie Hammer, Timothée Chalamet, Michael Stuhlbarg, Amira Casar, Esther Garrel

Été 1983. Elio Perlman, 17 ans, passe ses vacances dans la villa du XVIIe siècle que possède sa famille en Italie, à jouer de la musique classique, à lire et à flirter avec son amie Marzia. Son père, éminent professeur spécialiste de la culture gréco-romaine, et sa mère, traductrice, lui ont donné une excellente éducation, et il est proche de ses parents. Sa sophistication et ses talents intellectuels font d’Elio un jeune homme mûr pour son âge, mais il conserve aussi une certaine innocence, en particulier pour ce qui touche à l’amour. Un jour, Oliver, un séduisant Américain qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio. Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir, au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.

« Tout, dans ce film, dont le dernier tiers aurait gagné à plus de conci- sion, est sensualité, quête de beauté dans une campagne italienne où l’on passerait volontiers le restant de nos jours. Du roman éponyme d’André Aciman, dont il est adapté (Oscar du meilleur scénario adapté), Guadagnino (Amore) et son scénariste, James Ivory (oui, le réalisateur octogénaire des Vestiges du jour), ont retenu l’idée de paradis perdu. Et pas seulement celui du premier amour, par nature unique et qui condamne à la mélancolie. Celui, aussi, d’un épicurisme pansexuel et pluriculturel qui s’incarne dans l’émouvante confession qu’à la fin le père d’Elio fait à son fils. Dans ce havre de volupté, la famille bourgeoise est érudite, polyglotte – on y parle italien, anglais, français – et sans tabou. Les adolescents et les statues antiques vibrent au son de Ravel, des tubes eighties d’italo-disco et du “Love My Way” des Psychedelic Furs (que l’on n’entendra plus jamais comme avant). Dans son genre, un ravissement. » – Le Nouvel Observateur « Épousant le point de vue de l’adolescent, exaltant les textures et les couleurs en plasticien de la pellicule, Guadagnino érotise la flore en pleine éclosion, les corps dénudés des garçons, autant que la parole qui circule sans cesse. C’est toute la beauté du film que d’inscrire le coup de foudre dans un biotope complexe qui relie ses personnages à la nature, à la petite société qui gravite autour de la grande maison, mais aussi à un passé millénaire. L’archéologie, de fait, y opère comme une matrice. Elle permet de penser l’identité comme une sédimentation fluide de couches d’histoire et de culture qui ne demande qu’à être fécondée par la rencontre d’une altérité. » ⎥ Le Monde


Mercredi 27 juin :
Jeudi 28 juin :
Vendredi 29 juin :
Samedi 30 juin :
Dimanche 1er juillet : 20h30
Lundi 2 juillet : 15h50
Mardi 3 juillet : 14h



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mardi 26 juin à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Mercredi 27 juin à 14h
Le Voyage de Lila
Suivi d'un goûter dans le hall
> CINÉGOÛTER

Vendredi 29 juin à 20h30
LES INDESTRUCTIBLES 2
Suite des aventures de la famille Indestrucible
> Avant-première

Du 1er au 4 juillet
Tous les films à 4€
pendant 3 jours
> FÊTE DU CINÉMA 2018

THIERRÉE /​ SHECHTER /​ PÉREZ /​ PITE
Mardi 3 juillet à 19h ou vendredi 6 juillet à 14h
n différé du Palais Garnier
> BALLET EN DIFFÉRÉ

Mardi 17 juillet à 19h
BORIS GODOUNOV
en différé de l’opéra Bastille
> OPÉRA