Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache
django aff

DJANGO

Réserver votre film en ligne
DJANGO
de Etienne Comar
GENRE : BiopicFrance · 2017 · 1h55 · VF
Avec : Reda Kateb, Cécile de France, Antoine Laurent

En 1943 pendant l’occupation allemande, le tsigane Django Reinhardt, véritable “guitare héros”, est au sommet de son art. Chaque soir il fait vibrer le tout Paris aux Folies Bergères avec sa musique swing alors qu’en Europe, ses frères sont pourchassés et massacrés. Lorsque la propagande allemande veut l’envoyer à Berlin pour une série de concerts, il sent le danger et décide de s’évader en Suisse aidé par une de ses admiratrices, Louise de Klerk. Pour passer, il se rend à Thonon-les-Bains, sur les bords du lac Léman, avec sa femme enceinte, Naguine et sa mère Negros. Mais l’évasion est plus compliquée que prévue, Django et ses proches se retrouvent plongés dans la guerre. Pendant cette période dramatique, il n’en demeure pas moins un musicien exceptionnel qui résiste avec sa musique, son humour, et qui cherche à approcher la perfection musicale...

Le prince tzigane de la guitare enfin à l’écran ! De nombreux cinéastes en ont rêvé sans réussir à aboutir. C’est Étienne Comar qui fut scénariste et producteur sur Des Dieux et des hommes et puis « seulement » producteur pour Timbuktu et Mon Roi (pour ne citer que ceux-là) qui décroche la timbale. Un producteur qui passe à la mise en scène pour un projet ambitieux et risqué. Mais Étienne Comar a mis de nombreux atouts de son côté : un grande maison (Pathé), un casting quatre étoiles (Reda Kateb dans le rôle titre, Cécile de France en maîtresse fantasmée) et un soin tout particulier (forcément) pour la bande-son sans oublier l’ouverture de la Berlinale (avec une résonance particulière puisque le film se déroule sous l’occupation). Au croisement de la grande Histoire et de la musique, le film entrelace le destin d’un musicien obsédé par son art et le sort dramatique réservé aux siens, sort dont il tarde à prendre conscience. Le réalisateur prend le parti d’une reconstitution qui, sans être fastueuse, est de bonne tenue, il fait la part au romanesque et aux multiples rebondissements tout en dressant un portrait sans complaisance du grand musicien. En sortant, deux envies non exclusives : écouter un morceau de Django en tapant du pied et connaître la suite de l’histoire (c’est-à-dire après la guerre). ⎥ François Aymé


Mercredi 17 mai : 14h - 18h45
Jeudi 18 mai : 20h30
Vendredi 19 mai : 14h10 - 18h20
Samedi 20 mai : 16h50 - 21h
Dimanche 21 mai : 16h50 - 21h
Lundi 22 mai : 18h20
Mardi 23 mai : 16h - 20h40

Mercredi 24 mai : 14h
Jeudi 25 mai : 20h40
Vendredi 26 mai : 21h
Samedi 27 mai :
Dimanche 28 mai :
Lundi 29 mai :
Mardi 30 mai :



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mardi 6 juin à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Jeudi 1er juin
Le Péché suédois + Joe Hill
BO WIDERBERG, par Victor Courgeon
> UNIPOP CINÉMA #30/33