Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache

LA FORME DE L’EAU

Réserver votre film en ligne
LA FORME DE L'EAU
de Guillermo del Toro
GENRE : Fantastique - Lion d'or à VeniseUSA · 2018 · 2h03 · Vostf
Avec : Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins

Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

« La Forme de l’eau est une somme magnifique du spectacle, du conte, du rêve, du divertissement, qui passe avec une stupéfiante fluidité à travers la science-fiction, la fable politique, la BD pulp, la comédie d’espionnage et le grand mélodrame amoureux. Guillermo del Toro a toujours adoré les séries B du studio Universal, et particulièrement L’Étrange Créature du lac noir de Jack Arnold. “Maintenant que j’ai grandi, je comprends mieux pourquoi: les monstres sont d’authentiques mé- taphores vivantes, au centre de mythologies in- croyables”, confiait-il lors de la Mostra de Venise où il remporta le Lion d’or. Celle qui est au cœur de La Forme de l’eau, c’est “l’amour plus fort que la peur, plus fort que tout cynisme”, com- mente encore le cinéaste qui a voulu réaliser “un film d’époque parlant d’aujourd’hui. Parce qu’on voit toujours à l’œuvre le racisme, le sexisme, l’écrasement des faibles. Et une espèce de po- litique de la pureté que je trouve effrayante. Je suis mexicain. Alors j’essaie de créer toutes les formes d’altérité possibles. Le cynisme ne voit pas l’amour à cause de son arrogance. L’héroïne se laisse guider par son cœur.” Bien sûr, il a pensé à La Belle et la Bête, en don- nant à leur attirance des accents érotiques osés : “Je voulais une scène d’amour physique, mais dans un éclairage qui lui garde son mystère. Ça a été une des scènes les plus difficiles à éclairer, dans un film qui est principalement fondé sur l’éclairage et la mise en scène visuelle. On a tra- vaillé pendant un an sur la palette des couleurs. Le film dit l’amour de l’amour et l’amour du cinéma. ⎥LE FIGARO


Mercredi 18 avril :
Jeudi 19 avril :
Vendredi 20 avril :
Samedi 21 avril :
Dimanche 22 avril :
Lundi 23 avril :
Mardi 24 avril : 12h15



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 2 mai à 20h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 23 avril
L'Épidémie de choléra, de la peur bleue à l'hygiénisme
Cours de Patrick Richet
> UNIPOP HISTOIRE #28/35

Jeudi 26 avril
PEDRO ALMODOVAR
Cours de Laure Bedin
> UNIPOP ARTS LITTÉRATURE & CINÉMA #27/35

Jeudi 3 mai
La musique fait son cinéma
Cours de Michèle Hédin
> UNIPOP ARTS LITTÉRATURE & CINÉMA#28

Mercredi 25 avril
Le Cerf-volant du bout du monde
Projection suivie d’une leçon de cinéma par Yves Legay
> LA P’TITE UNIPOP #7/10

Mercredi 25 avril à 18h15
SOLEIL BATTANT + LETTRES DE LA GUERRE
Avec l'association "O SOL DE PORTUGAL"
> SOIRÉE PORTUGAISE

Vendredi 27 avril
Womanhattan
Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur Seb Farges
> CINÉRÉSEAUX #55

Lundi 30 avril
L'enfant sauvage
Sauvagerie et civilisation par Jean-Luc Chappey
> UNIPOP HISTOIRE #29/35

Jeudi 3 mai à 20h
L'HISTOIRE DU CHAMEAU QUI PLEURE
avec le Réseau de psychiatrie périnatale du CH Charles Perrens
> SÉANCE-DÉBAT