Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache

MARIANA

Réserver votre film en ligne
MARIANA
de Marcela Said
GENRE : DrameChili · 2017 · 1h34 · Vostf
Avec : Antonia Zegers, Alfredo Castro

Mariana, une quadragénaire issue de la haute bourgeoisie chilienne s’efforce d’échapper au rôle que son père, puis son mari, ont toujours défini pour elle. Elle éprouve une étrange attirance pour Juan, son professeur d’équitation de 60 ans, ex-colonel suspecté d’exactions pendant la dictature. Mais cette liaison ébranle les murs invisibles qui protègent sa famille du passé. Jusqu’où Mariana, curieuse, insolente et imprévisible sera-t-elle capable d’aller ?

Sans être un contre-sens (Mariana occupe bien le centre de la fiction), le titre original, Les Chiens, est beaucoup plus percutant. Il pose, de surcroît, une interrogation portée par la société chilienne et à laquelle le film se garde bien de répondre : mais qui sont les chiens ? Car la société chilienne contemporaine tient sur une amnésie organisée (pas élective !) autour du coup d’Etat perpétré le 11 septembre 1973 par des généraux factieux et qui a fait des centaines de victimes. Dès lors les chiens peuvent être aussi bien les coupables des exactions commises à l’époque que les porteurs de mémoire qui tiennent à déterrer ces ignomi- nies enfouies. Tout est question de point de vue... Et évidemment malgré l’occultation revendiquée (il faut bien tourner la page, il faut savoir aller de l’avant, etc.), les points de vue sont antagonistes dans le Chili d’aujourd’hui. Le projet de Mariana est limpide et réalisé avec une grande maîtrise : interroger la société chilienne sur son passé douloureux sans pathos ni illusion (Cf. le feu de non-joie qui clôture le film). La classe do- minante est certes ébranlée mais elle tient bon... Pour autant, cette question délicate de la récon- ciliation pour reconstruire une unité fissurée ne se pose pas qu’au Chili mais dans toutes les for- mations sociales qui ont connu guerre civile ou terrorisme : il suffit d’aller voir Les Bienheureux. Le film est porté de bout en bout par une actrice re- marquable (Antonia Zegers) qui donne la réplique à de grands acteurs chiliens dont Alfredo Castro (un fidèle de Pablo Larrain présent au générique deNeruda,de ElClubetdeNo)etAlejandroSie- veking (vu également dans El Club et El Invierno). ⎥ JEAN-MARIE TIXIER





Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5