Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache
moonlight aff

MOONLIGHT

Réserver votre film en ligne
MOONLIGHT
de Barry Jenkins
GENRE : DrameUSA · 2017 · 1h51 · Vostf
Avec : Alex R. Hibbert, Ashton Sanders, Trevante Rhodes

Après avoir grandi dans un quartier difficile de Miami, Chiron, un jeune homme tente de trouver sa place dans le monde. Moonlight évoque son parcours, de l’enfance à l’âge adulte.

On les attendait avec impatience depuis l’automne et l’on se réjouissait de les voir engranger tant de prix : à ce jour (avant les Oscars), Moonlight a gagné 157 prix pour 232 nominations et La La Land de Damien Chazelle, 144 pour 214. Chacun dans son genre, drame ou comédie musicale, nous donne envie de cinéma, de grand écran, de public partageant émotions ou enchantement. Tous deux sont l’œuvre de cinéastes indépendants, trentenaires. Leur 2e film, et déjà une maîtrise absolue de la mise en scène. A l’origine, « In Moonlight Black Boys Look Blue » (Au clair de lune, les garçons noirs ont l’air bleu) était un récit autobiographique du dramaturge Tarell Alvin McCraney, jeune Afro-Américain homo, élevé par une mère défaillante, dans ce quartier Liberty City de Miami. Après une éducation de la même eau, Barry Jenkins a su transcender leur rencontre et leurs souvenirs pour écrire et réaliser un film fluide, sensible et puissant, qui laisse toujours espérer et advenir une lumière. Qu’il s’agisse des mouvements de caméra, du montage ou de la musique (formidable composition de Nicholas Britell, également co-producteur de Whiplash, 1er film de Damien Chazelle – le monde est petit – ou « Hello Stranger » par Barbara Lewis), le cinéaste prend soin d’envelopper ses personnages d’une douceur et d’une humanité, portées avec une rare intensité par ses acteurs enfants, adolescents et adultes. Retenez les noms de Mahershala Ali, qui rafle tous les prix pour son rôle de Juan, le père de substitution, André Holland (Kevin adulte), récemment vu dans la série The Knick de Steven Soderbergh, et le délicat et puissant Trevante Rhodes (Black). Accompagnant Chiron dans sa quête d’identité, émotions, sensations et hallucinations mêlées, entre main tendue et inattendu, le spectateur est emporté, au-delà de toute morale, dans un tourbillon dont il se relève épuisé et heureux. ⎥ FLORENCE LASSALLE


Mercredi 22 mars :
Jeudi 23 mars :
Vendredi 24 mars : 16h10
Samedi 25 mars : 18h30
Dimanche 26 mars :
Lundi 27 mars :
Mardi 28 mars : 12h15

Mercredi 29 mars :
Jeudi 30 mars :
Vendredi 31 mars :
Samedi 1er avril : 21h
Dimanche 2 avril : 21h
Lundi 3 avril :
Mardi 4 avril : 12h15

Mercredi 5 avril :
Jeudi 6 avril :
Vendredi 7 avril :
Samedi 8 avril :
Dimanche 9 avril :
Lundi 10 avril : 18h20
Mardi 11 avril :



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mardi 11 avril à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Vendredi 31 mars à 14h
retransmission du célèbre Opéra
depuis le Théâtre de Turin
> Manon Lescaut

Jeudi 30 mars à 16h30
CHARLES PATHÉ ET LÉON GAUMONT + THE PLAYER
INTRODUCTION À L'ÉCONOMIE DU CINÉMA par LAURENT CRETON
> UNIPOP CINÉMA #23/33

Lundi 3 avril à 16h15
Rendez-vous de Juillet + Les Tricheurs
Cours par Christine Bouneau
> UNIPOP HISTOIRE #26/33

Mardi 4 avril à 17h45
DE TOUTES MES FORCES
Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur
> AVANT-PREMIÈRE AVEC LE RÉALISATEUR

Jeudi 6 avril
THE CELLULOID CLOSET + LA RUMEUR
Le 7ème genre d'Hollywood par Anne Delabre
> UNIPOP CINÉMA #24/33

Samedi 8 avril à 20h30
LA CIGALE, LE CORBEAU ET LES POULETS
ilm suivi d’un débat en présence du réalisateur OLIVIER AZAM
> SÉANCE CLINS D’ŒIL

Lundi 10 avril à 16h30
MISS HOKUSAÏ
Cours par Patrick Richet
> UNIPOP HISTOIRE #27/33