Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

PAYS CASTOR

Réserver votre film en ligne
PAYS CASTOR
de SAMANTA YÉPEZ
GENRE : DocumentaireFrance · 2015 · 55 minutes · VF
Avec : Documentaire

Dans la pénurie d’après-guerre, des jeunes gens s’organisent dans toute la France pour construire eux-mêmes leurs maisons. Ils se nomment les Castors. En coopérative, ils se regroupent et rendent possible un rêve. Un journal écrit par les pionniers. Et un film tourné par un de ces hommes, Jean Odet, électricien. C’est ce qu’il reste. Avec ces textes et des photogrammes, la réalisatrice Samanta Yépez, est partie à la rencontre de ces hommes et de ces femmes, de leurs cités et du pays qu’ils ont bâti.

Dans son précédent film (Derrière les collines, 2012), Samanta Yépez avait marqué les esprits en recueillant les terribles récits des témoins des « exécutions extralégales » de l’état Colombien. Pays Castor est pétri de la même fascination de la cinéaste pour la parole comme trace d’une résistance. Mais, plus qu’un outil qui enregistrerait les récits mêlés d’une utopie réalisée à plusieurs endroits du pays, la caméra de Samanta Yépez s’énonce d’abord comme éprise de rencontres, tournée vers des personnes toujours animées par une haute idée de la liberté et de la fraternité. Ces face-à-face s’entremêlent parfois d’images d’archives rares – tournées à Pessac pendant la construction de la cité de 1948 à 1952 – et de lectures en voix off (celle de la réalisatrice elle-même) du Bulletin de Liaison des Castors de Pessac. Certes, sur le thème de l’égoïsme dominant, ces constats d’un autre âge pourront surprendre par leur sidérante actualité. Mais surtout, à force d’avoir su redonner au travail toute sa valeur marchande, les protagonistes de Pays Castor nous rappellent qu’ils sont parvenus à un mieux-vivre ensemble. Cette noblesse de l’engagement communautaire est au cœur du film de Samanta Yépez qui en perpétue l’héritage. Avec une humilité tout aussi convaincante. ⎥ NICOLAS MILESI





Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Jeudi 24 janvier
Les Fantômes de Goya + Le Portrait de Dorian Gray
SCÈNES DE CRIMES par Christos Markogiannakis
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #15/33

Jeudi 31 janvier
J'ai décidé de mourir + Maurice Papon, les leçons d'un procès
Rencontre avec Laurence Mayerfeld
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #16/33

Jeudi 7 février
RETOUR DE FLAMME - CINÉ-CONCERT
Cours par Serge Bromberg
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #17/33

Mardi 29 janvier
CHINE, L'EMPIRE DU TEMPS
Cours par Jean-Paul Parisot
> UNIPOP HISTOIRE #21/36

Lundi 4 février
L'île aux chiens + Didier
Histoire des animaux domestiques par Damien Baldin
> UNIPOP HISTOIRE #22/33

Lundi 28 janvier à 19h45
GRÂCE À DIEU
en présence de François Ozon et Melvil Poupaud
> AVANT-PREMIÈRE

Mercredi 23 janvier
L'Homme qui rétrécit
LES EFFETS SPÉCIAUX avec Cap Sciences
> P’tite Unipop #6

Mercredi 23 janvier
SOIRÉE HAYAO MIYAZAKI !
Nouvelle année et nouveau cycle !
> VICTOR PICTURE SHOW

Mercredi 23 janvier à 20h15
OLIVIA
Film suivi d'une discussion avec Brigitte RolleT
> CINÉMARGES CLUB

Vendredi 25 janvier à 14h
SIMON BOCCANEGRA
En différé de l'Opéra Bastille
> OPÉRA

Vendredi 25 janvier à 20h30
MUJERES DE LA MINA
Suivi d'une discussion avec France Amérique Latine
> SÉANCE-DISCUSSION