Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE

Réserver votre film en ligne
PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE
de Christophe Honoré
GENRE : DrameFrance · 2018 · 2h12 · VF
Avec : Vincent Lacoste, Pierre Deladonchamps, Denis Podalydès

1990. Arthur a vingt ans et il est étudiant à Rennes. Sa vie bascule le jour où il rencontre Jacques, un écrivain qui habite à Paris avec son jeune fils. Le temps d’un été, Arthur et Jacques vont se plaire et s’aimer. Mais cet amour, Jacques sait qu’il faut le vivre vite.

Note d’intention du réalisateur : « Après deux adaptations littéraires, Ovide (Les Métamorphoses, 2014) et la Comtesse de Ségur (Les Mal‐ heurs de Sophie, 2016), je souhaitais revenir à une sorte de réalisme et à une histoire à la première personne : le réalisme du récit personnel. [...] L’histoire d’amour racontée précipite deux choses : d’une part les débuts dans la vie d’Arthur, d’autre part la fin de la vie de Jacques. Il est possible que sans cet amour Jacques aurait vécu plus longtemps, parce qu’il est précipité dans l’idée que sa maladie, le sida, le rend inapte à cet amour, qu’il n’est plus capable de le vivre. Je crois que le vrai sujet du film est là, dans les effets contraires de l’amour. C’est un film qui assume sa part de mélodrame, mais pas tant du côté de l’amour impossible que de la vie impossible. [...] J’appartiens à une génération d’artistes et d’homo- sexuels pour lesquels aborder la question du sida est particulièrement délicate et compliquée. Parce qu’il fallait sans doute entendre d’abord la parole des malades avant celle de ceux qui ont été témoins sans être victimes. [...] Aujourd’hui encore, je me sens inconsolé de la mort de gens que j’ai connus et de ceux que je n’ai pas connus mais que j’aurais rêvé de rencontrer, et qui continuent toujours à m’inspirer. [...] Les citations, les films évoqués dans Plaire, aimer et courir vite, et même les piles de livres que l’on voit dans les chambres sont vraiment puisées en ligne directe de ma jeunesse. [...] Les années 90 sont pour moi une époque non-révolue. Je dois admettre avec une certaine difficulté que vingt ou vingt-cinq ans ont passé et je n’arrive pas à accorder la vivacité de mes impressions de l’époque à cette distance qui me semble folle. Souvent, je me demande pourquoi ces soirs de jeunesse restent plus vivaces en moi encore aujourd’hui que ce qu’ai j’ai vécu ensuite. C’est aussi cela que le film essaie de capter et de raconter. » ⎥ Christophe Honoré





Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Jeudi 18 octobre
LA FIANCÉE DE FRANKENSTEIN + FRANKENSTEIN
AUTOPSIE D’UN MYTHE par Jean-François Baillon
> Unipop Arts, Littérature & cinéma #6

Jeudi 25 octobre
Au vent de la Guyane + Raïba et ses frères
Rencontre avec Patrice Franceschi animée par Jean-Claude Raspiengeas
> Unipop Arts, Littérature & Cinéma #7

Vendredi 19 octobre à 14h
ROMÉO ET JULIETTE
Opéra de Stuttgart
> BALLET EN DIFFÉRÉ

JEUDI 18 OCTOBRE à 14h
MARY SHELLEY
Projection précédée d’une présentation par Claude Aziza
> LA SÉANCE DE MONSIEUR CLAUDE

Vendredi 19 octobre à 20h30
GIRL
suivi d’une discussion en salle avec l’association Trans3.0 Gironde.
> CAMÉO-CLUB