Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache
Rodin aff

RODIN

Réserver votre film en ligne
RODIN
de Jacques Doillon
GENRE : BiopicFrance · 2017 · 2h · VF
Avec : Vincent Lindon, Izïa Higelin, Séverine Caneele

À Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme Le Baiser et Le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.

NOTE D’INTENTION : « Lorsque mon film précédent, Mes Séances de lutte, est sorti, deux producteurs de documentaires m’ont contacté pour me dire qu’il leur avait fait penser à Rodin. Comme la célébration du cente- naire de la mort du sculpteur se profilait, ils m’ont proposé d’envisager la réalisation d’un documentaire sur lui. J’ai accepté dans un premier temps, mais assez vite, j’ai imaginé des scènes de fiction pour mieux “faire revivre l’animal”. Au fur et à mesure de l’écriture, la fiction a pris de plus en plus de place, et je me suis aperçu que je n’étais pas intéressé ou capable de faire un film documentaire, qu’il me fallait des comédiens. J’ai donc décliné cette offre et j’ai continué à écrire, en me documentant, des scènes de “fiction”. La première écriture terminée, je suis allé voir Vincent Lindon à qui le projet a plu. Vincent a mis en marche la machine : Kristina Larsen a souhaité le produire, et voilà... ! Au cinéma, on est sur les visages et sur le verbe, mais les corps n’expriment souvent pas grand-chose, ils m’apparaissent fréquemment comme morts. J’ai toujours voulu que les corps de mes personnages parlent aussi. Il faut dire que l’on désire tour- ner aussi avec des acteurs dont on aime la façon de “bouger”, la manière dont leurs corps s’expriment. Là, on se rapproche de Rodin : ses corps parlent énormément, et que l’on ait pu penser à moi pour un film sur lui ne me semble pas complètement incongru. » ⎥ JACQUES DOILLON


Mercredi 24 mai : 14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Jeudi 25 mai : 14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Vendredi 26 mai : 14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Samedi 27 mai : 14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Dimanche 28 mai : 14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Lundi 29 mai : 16h10 - 18h30 - 20h50
Mardi 30 mai : 16h10 - 18h30 - 20h50

Mercredi 31 mai : 14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Jeudi 1er juin : 16h10 - 18h30 - 20h50
Vendredi 2 juin : 14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Samedi 3 juin :14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Dimanche 4 juin : 14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Lundi 5 juin : 14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Mardi 6 juin : 16h10 - 18h30 - 20h50



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mardi 6 juin à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 29 mai à 16h
TOPAZE + L'ÉCOLE BUISSONNIÈRE
Le Grand roman national du petit Lavisse par Olivier Loubes
> UNIPOP HISTOIRE #30/33

Jeudi 1er juin
Le Péché suédois + Joe Hill
BO WIDERBERG, par Victor Courgeon
> UNIPOP CINÉMA #30/33