Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache

TROIS VISAGES

Réserver votre film en ligne
TROIS VISAGES
de Jafar Panahi
GENRE : DrameIran · 2018 · 1h40 · Vostf
Avec : Behnaz Jafari, Jafar Panahi, Marziyeh Rezaei

Une célèbre actrice iranienne reçoit la troublante vidéo d’une jeune fille implorant son aide pour échapper à sa famille conservatrice... Elle demande alors à son ami, le réalisateur Jafar Panahi, de l’aider à comprendre s’il s’agit d’une manipulation. Ensemble, ils prennent la route en direction du village de la jeune fille, dans les montagnes reculées du Nord-Ouest où les traditions ancestrales continuent de dicter la vie locale.

« Emprisonné puis jugé en 2010, condamné à six ans de prison et à une interdiction de tourner la moindre image durant vingt ans, Jafar Pana- hi est depuis lors assigné à résidence. L’Iran étant de toute évidence un pays prodigieux, aucune de ces mesures de rétorsion n’a réussi à l’empêcher de tourner des films et de les faire sortir du pays, selon des voies mystérieuses qui n’appartiennent qu’à lui. [...] Trois visages se présente ainsi comme une nouvelle variation destinée à figurer la claustration du metteur en scène, qui oscille depuis quatre films entre l’appartement et la voiture. C’est ici de nouveau la voiture, mais prise pour un voyage qui nous emmène plus loin – dans les régions turco- phones et montagneuses du Nord-Ouest iranien – et que Panahi, dans son rôle récurrent de cinéaste-acteur, se contente de convoyer. La sé- quence d’ouverture, filmée au téléphone portable et en contre-plongée par l’intéressée, est celle d’une jeune fille qui se pend dans une grotte, non sans avoir adressé, de la plus confuse des manières à un person- nage qu’on ignore, un pathétique appel à l’aide. Brisé net par le saut dans le vide de la fatale héroïne, ce plan inaugural est suivi d’un raccord qui va s’évertuer d’en renouer et d’en démêler les fils. [...] Il s’ensuit, comme on dit, une cascade de péripéties plus ou moins étranges, drôles et pittoresques confrontant notre couple d’enquêteurs [la renommée actrice Mme Jafari et le célèbre cinéaste M. Panahi] aux autochtones, dans une quête de vérité qui tient plus du jeu de cache-tampon que de la poursuite du Graal. On y croise, notamment, un vieux sage, un tenant cromagnonesque du patriarcat, une vieille qui teste sa tombe, des conducteurs folâtres, des fans de séries télévisées, et une jeune fille qui voudrait, coûte que coûte, vivre sa vie dans une société passa- blement passionnée par la mort. Le tout est terriblement kiarostamien, avec des réminiscences précises de Où est la maison de mon ami ? (1987), du Goût de la cerise (1997) et du Vent nous emportera (1999). Autant de films qui jouent, eux aussi, la vie contre la mort, l’exorcisme de la fatalité. Une situation désormais familière à Jafar Panahi, dont la fidélité au maître défunt est une manière de jouer sa propre liberté. » ⎥ LeMonde


Mercredi 20 juin : 16h40 - 18h50
Jeudi 21 juin :
Vendredi 22 juin : 16h30 - 18h40
Samedi 23 juin : 16h40 - 18h50
Dimanche 24 juin : 16h40 - 20h40
Lundi 25 juin : 16h - 20h20
Mardi 26 juin : 16h30 - 21h

Mercredi 27 juin : 16h30
Jeudi 28 juin : 18h20
Vendredi 29 juin : 16h30
Samedi 30 juin : 18h40
Dimanche 1er juillet : 18h50
Lundi 2 juillet : 18h20
Mardi 3 juillet : 18h20



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mardi 26 juin à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Mercredi 27 juin à 14h
Le Voyage de Lila
Suivi d'un goûter dans le hall
> CINÉGOÛTER

Vendredi 29 juin à 20h30
LES INDESTRUCTIBLES 2
Suite des aventures de la famille Indestrucible
> Avant-première

Du 1er au 4 juillet
Tous les films à 4€
pendant 3 jours
> FÊTE DU CINÉMA 2018

THIERRÉE /​ SHECHTER /​ PÉREZ /​ PITE
Mardi 3 juillet à 19h ou vendredi 6 juillet à 14h
n différé du Palais Garnier
> BALLET EN DIFFÉRÉ

Mardi 17 juillet à 19h
BORIS GODOUNOV
en différé de l’opéra Bastille
> OPÉRA