Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

UN AMOUR IMPOSSIBLE

Réserver votre film en ligne
UN AMOUR IMPOSSIBLE
de Catherine Corsini
GENRE : DrameFrance · 2018 · 2h15 · VF
Avec : Virginie Efira, Niels Schneider, Coralie Russier

À la fin des années 50 à Châteauroux, Rachel, modeste employée de bureau, rencontre Philippe, brillant jeune homme issu d'une famille bourgeoise. De cette liaison passionnelle mais brève naîtra une petite fille, Chantal. Philippe refuse de se marier en dehors de sa classe sociale. Rachel devra élever sa fille seule. Peu importe, pour elle Chantal est son grand bonheur, c'est pourquoi elle se bat pour qu'à défaut de l'élever, Philippe lui donne son nom. Une bataille de plus de dix ans qui finira par briser sa vie et celle de sa fille.

Note d’intention : Comme Christine Angot, j’ai grandi entourée de femmes au tournant des années 60, dans un milieu modeste, en un temps où la société tolérait mal que les femmes ne soient pas mariées, encore moins qu’elles aient des enfants hors mariage. Je me souviens de mes tantes qui se consumaient dans l’attente d’un amour. L’une d’elle notamment a passé sa vie à attendre en vain un homme qui la maltraitait. Je me rappelle ces vies déchirées par une histoire d’amour malheureuse. Ma mère était veuve et malgré cela, il était mal vu qu’elle élève seule sa fille. Ces femmes, avec tout le poids de leur éducation, ne se sont pas senties autorisées à vivre librement, et ma génération est issue de cet empêchement. Rachel est une femme résolument moderne car elle assume sa fille, ce qui était rare à l’époque ; elle assume de l’élever seule aux yeux d’une société provinciale qui insidieusement devait la juger. Mais Rachel est persuadée que sa fille est une enfant de l’amour, c’est ce qui lui donne la force de se battre dès sa naissance pour qu’elle soit reconnue par son père. C’est cette bataille qu’elle mène pendant des années qui va devenir par la suite son angle mort. Quand il accepte de la reconnaître, Rachel ne se rend pas compte, elle ne voit pas que d’une certaine manière elle lui « offre » sa fille. C’est la perversion absolue de Philippe. C’est à partir de la reconnaissance qu’il y a inceste. Il y a quelque chose de l’ordre de la tragédie mais aussi du polar dans ce récit. C’est en tout point fascinant. Au moment où Rachel croit avoir gagné, c’est là qu’elle perd tout. L’amour impossible est multiple dans le récit. Il est entre Rachel et Philippe mais aussi entre la mère et la fille. La relation mère–fille est un thème que j’avais envie de traiter depuis longtemps. Dans La Belle Saison j’avais déjà abordé cette relation complexe mais ici elle est centrale… ⎥ Catherine Corsini


Mercredi 14 novembre : 16h - 18h30 - 20h40
Jeudi 15 novembre : 18h - 20h30
Vendredi 16 novembre : 16h30 - 18h15 - 20h50
Samedi 17 novembre : 14h - 18h20 - 20h50
Dimanche 18 novembre : 16h10 - 18h40 - 20h45
Lundi 19 novembre :
Mardi 20 novembre :



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 26 novembre
Plus de 100 films, débats, rencontres
1918-1939 La drôle de paix
> FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’HISTOIRE #29