Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache

UN HOMME INTÈGRE

Réserver votre film en ligne
UN HOMME INTÈGRE
de Mohammad Rasoulof
GENRE : DrameIran · 2017 · 1h57 · Vostf
Avec : Reza Akhlaghirad, Soudabeh Beizaee, Nasim Adabi, Missagh Zareh

Reza, installé en pleine nature avec sa femme et son fils, mène une vie retirée et se consacre à l’élevage de poissons d’eau douce. Une compagnie privée qui a des visées sur son terrain est prête à tout pour le contraindre à vendre. Mais peut-on lutter contre la corruption sans se salir les mains ?

Attention film important, solide, passionnant, inattendu, stimulant et surtout courageux. Malgré ou à cause d’un rapport au politique tendu et contraint, le cinéma iranien est souvent animé par une nécessité de dire, de montrer et quelquefois de dénoncer, avec à l’arrivée des œuvres intenses aux enjeux qui dépassent la seule dimension artistique. Ici c’est simple, Mohammad Rasoulof rassemble les qualités de ses talentueux confrères. Il sait déployer une virtuosité scénaristique digne de celle de Asghar Farhadi (Une séparation), se concentrer sur l’essentiel tant du côté des dialogues que des situations tel Abbas Kiarostami (Le Goût de la cerise) ; enfin, entre courage et inconscience, à l’instar de Jafar Panahi (Taxi Téhéran), il n’hésite pas à attaquer de front les failles de la société iranienne (la corruption endémique, les trafics de drogue, l’intolérance religieuse) et du pouvoir des mollahs. Malheureusement pour lui, tout comme Jafar Panahi, son passeport vient de lui être confisqué et il risque plusieurs années de prison, pour ce dernier film, Un homme intègre, primé au Festival de Cannes (et projeté en compétition au dernier Fes- tival de Pessac). N’allez surtout pas penser qu’il s’agit d’un film à thèse manichéen et balisé. Nous assistons ici à un western perse où ceux qui défendent le bon droit sont isolés et minoritaires. La dramaturgie mise en place est diablement efficace et elle sait ménager, à la fois, de vraies surprises mais aussi de saines interpellations (quand la victime recelle une âme de bourreau et quand le faible est face à plus faible que lui). Un grand film moral et politique. ⎥FRANÇOIS AYMÉ


Mercredi 6 décembre : 11h - 16h15 - 18h30
Jeudi 7 décembre : 14h - 18h20
Vendredi 8 décembre : 14h - 18h30 - 20h45
Samedi 9 décembre : 14h - 16h15 - 18h30
Dimanche 10 décembre : 16h - 20h40
Lundi 11 décembre : 16h15 - 20h40
Mardi 12 décembre : 16h15 - 20h40

Mercredi 13 décembre : 16h20 - 21h
Jeudi 14 décembre : 18h30
Vendredi 15 décembre : 16h20 - 21h
Samedi 16 décembre : 16h20 - 21h
Dimanche 17 décembre : 16h20 - 21h
Lundi 18 décembre : 16h10 - 20h50
Mardi 19 décembre : 12h15 - 18h20



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Vendredi 15 décembre à 18h15
MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION
suivi d’un discussion dans le hall du cinéma
> CINÉ-CLUB

Jeudi 14 décembre
SHIRLEY, UN VOYAGE DANS LA PEINTURE D'EDWARD HOPPER
EDWARD HOPPER, par Jean-Loup Bourget
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #13

Lundi 18 décembre
ADIEU BONAPARTE + AÏDA
Égyptologie, Égyptomanie, Égyptofolie, par Claude Aziza
> UNIPOP HISTOIRE #17/35

Jeudi 21 décembre
BLOW UP
Analyse de film par Stéphane Goudet
> UNIPOP ART, LITTÉRATURE & CINÉMA #14

Lundi 8 janvier
BOUGE PAS, MEURS, RESSUSCITE + GOULAG
LE GOULAG par Nicolas Werth
> UNIPOP HISTOIRE #18/35

Mercredi 31 janvier (Attention changement de date)
CRO MAN (Avant-première)
Le Cinéma d'animation de marionnettes par Philippe Quaillet
> P’TITE UNIPOP #5