Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache

LA SÉANCE DE MONSIEUR CLAUDE

SILENCE

Genre : Le bruit et la fureur De Martin Scorsese • USA / It / Japon / Mexique • 2016 • 2h41 • VOSTF • Avertissement

Avec Andrew Garfield, Liam Neeson, Adam Driver…

XVIIème siècle, deux prêtres jésuites se rendent au Japon pour retrouver leur mentor, le père Ferreira, disparu alors qu’il tentait de répandre les enseignements du catholicisme. Au terme d’un dangereux voyage, ils découvrent un pays où le christianisme est décrété illégal et ses fidèles persécutés… Au départ, un roman de Endo Shusaku (1923-1996) : Chinmoku (Silence, 1966). Ce romancier japonais, catholique, raconte les proscriptions anti-chrétiennes dans le Japon du XVIIème siècle. Le livre est adapté en 1971 par Masahiro Shinoda, cinéaste de la Nouvelle Vague japonaise. Depuis longtemps, les années 2000, Martin Scorsese voulait porter à l’écran l’histoire de ces deux missionnaires portugais, venus en 1638, enquêter sur le sort de leur maître, le père Ferreira, un Jésuite qui, devant les menaces, serait devenu apostat. C’est ainsi que les pères Rodrigues et Garupe vont retrouver leur mentor. Derrière un épisode historique – le père Ferreira a réellement existé- Scorsese s’attache à mettre en lumière les tourments de la foi face à ses persécuteurs. Au-delà du cadre japonais, on peut retrouver les martyrs des siècles passés (et futurs). Il n’y a pas de différence de nature entre l’épreuve que les Japonais infligent aux crypto-chrétiens : piétiner une image du Christ et celle que les Romains font subir aux disciples de Jésus : sacrifier à l’empereur. Mais devant le déferlement de cruauté et de brutalité, au milieu des cris de souffrance des victimes, les deux missionnaires vont s’apercevoir qu’il n’y a pas de gloire dans le martyre. Et se demander si la foi exige de tels sacrifices. Tourné à Taïwan, avec une attention scrupuleuse portée au cadre historique , le film de Scorsese, empli de références au cinéma japonais, s’inscrit – comme dans La Dernière Tentation du Christ – dans une des interrogations existentielles du cinéaste : la religion face à la violence. – Claude Aziza

 

Mardi 21 février à 20h, le film sera précédé d’une présentation par Claude Aziza.

 

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

De septembre 2017 à juin 2018
Un mercredi après-midi par mois
Une p’tite leçon de cinéma + Un film + Un goûter
> P’TITE UNIVERSITE POPULAIRE DU CINEMA #6

Du 19 au 25 février 2018
Festival de Cinéma Jeune Public
Thème « La tête dans les étoiles »
> LES TOILES FILANTES #14

Jeudi 21 septembre
OSS 117, Rio ne répond plus + The Artist + Le Redoutable
RENCONTRE avec MICHEL HAZANAVICIUS
> UNIPOP CINÉMA #2/35

Dimanche 24 septembre
projection de courts métrages réalisés en 48h
+ Ciné-concert sur la place de la Ve République
> FESTIVAL CAMPULSATION

Lundi 25 septembre
LUTHER + PROTESTANTS DE FRANCE
Suivi d'un cours par Michel Bertrand
> UNIPOP HISTOIRE #3/35