Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #18

16h30 | UNE FEMME DONT ON PARLE

DE KENJI MIZOGUCHI JAPON · 1954 · 1H24
À Kyoto, Hatsuko dirige une maison de geishas. Elle décide de reprendre Yukiko, sa fille étudiante, après sa tentative de suicide. Yukiko tombe alors amoureuse de son médecin, ignorant qu’il est l’amant de sa mère… Le film marque la dernière collaboration entre le maître japonais et son actrice fétiche, Kinuyo Tanaka, devenue la première femme réalisatrice au Japon.

 

18h30 | MIZOGUCHI ET NARUSE, L’ART DU MÉLODRAME par Pascal-Alex Vincent

 

L’INTERVENANT : Après une licence de cinéma, Pascal-Alex Vincent se consacre à la distribution de cinéma japonais au sein de la société Alive. Il ré- alise ensuite des courts-métrages, sélectionnés et primés dans de nombreux festivals. En 2008, il sort Donne-moi la main, son premier long-métrage. Il continue parallèlement de contribuer à la diffu- sion du cinéma japonais et vient ainsi de coordon- ner la publication d’un Dictionnaire des cinéastes japonais (2016, Carlotta Films). COURS PRÉCÉ- DENTS Yasujiro Ozu ; La nouvelle vague japonaise ; Les films de samouraïs.

 

LE COURS : Kenji Mizoguchi et Mikio Naruse sont parmi les plus grands maîtres du cinéma japonais classique. Leur œuvre est particulièrement dense (presque une centaine de films chacun), et com- porte bien des points communs : de nombreux films muets dans les années 30, la renaissance artistique dans les années 50, et toutes les stars devant leur caméra. Les films de Mizoguchi et de Naruse étaient des succès critiques et publics. Ces deux cinéastes se partageaient un genre : le mé- lodrame. Mais pas de la même façon. Retour sur deux idées de la mise en scène, par deux immenses artistes.

 

 

20h30 | UNE FEMME DANS LA TOURMENTE

DE MIKIO NARUSE · JAPON · 1964 · 1H38
Reiko, veuve de guerre, porte à bout de bras le petit commerce de ses beaux-parents, malgré la concurrence des supermarchés. C’est alors que son beau-frère à la vie dissolue fait son retour… Comme la plupart des mélodrames de Naruse, le film avance crescendo d’une relative légèreté vers la tragédie.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Jeudi 24 janvier
Les Fantômes de Goya + Le Portrait de Dorian Gray
SCÈNES DE CRIMES par Christos Markogiannakis
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #15/33

Jeudi 31 janvier
J'ai décidé de mourir + Maurice Papon, les leçons d'un procès
Rencontre avec Laurence Mayerfeld
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #16/33

Jeudi 7 février
RETOUR DE FLAMME - CINÉ-CONCERT
Cours par Serge Bromberg
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE & CINÉMA #17/33

Mardi 29 janvier
CHINE, L'EMPIRE DU TEMPS
Cours par Jean-Paul Parisot
> UNIPOP HISTOIRE #21/36

Lundi 4 février
L'île aux chiens + Didier
Histoire des animaux domestiques par Damien Baldin
> UNIPOP HISTOIRE #22/33

Lundi 28 janvier à 19h45
GRÂCE À DIEU
en présence de François Ozon et Melvil Poupaud
> AVANT-PREMIÈRE

Mercredi 23 janvier
L'Homme qui rétrécit
LES EFFETS SPÉCIAUX avec Cap Sciences
> P’tite Unipop #6

Mercredi 23 janvier
SOIRÉE HAYAO MIYAZAKI !
Nouvelle année et nouveau cycle !
> VICTOR PICTURE SHOW

Mercredi 23 janvier à 20h15
OLIVIA
Film suivi d'une discussion avec Brigitte RolleT
> CINÉMARGES CLUB

Vendredi 25 janvier à 14h
SIMON BOCCANEGRA
En différé de l'Opéra Bastille
> OPÉRA

Vendredi 25 janvier à 20h30
MUJERES DE LA MINA
Suivi d'une discussion avec France Amérique Latine
> SÉANCE-DISCUSSION