Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache
Barnvagen2

UNIPOP CINÉMA #30/33

16h30|LE PÉCHÉ SUÉDOIS

DE BO WIDERBERG · SUÈDE · 1963 · 1H35 · AVEC INGER TAUBE, THOMMY BERGGREN…

Premier film de Widerberg et de la Nouvelle Vague suédoise. Dans les années 50, Britt, héroïne ouvrière et malmenée, fait la connaissance de Björn, bourgeois cultivé, mais aussi de Robban, guitariste et rebelle. Di cile de conjuguer triangle amoureux et vie d’usine dans ce film qui n’est autre qu’un portrait de femme. Un tableau émouvant, drôle et poétique d’une jeunesse qui se cherche…

 

18h30 | BO WIDERBERG, par Victor Courgeon, étudiant à la Femis et administrateur du Jean Eustache.

 

L’INTERVENANT : Victor Courgeon a étudié le « Management culturel » et vient d’intégrer la fi- lière exploitation de la FEMIS. En parallèle de son activité cinéphile au sein de l’association les Pe- tits Courts, il a participé à la programmation des Unipop et du cinéma Jean Eustache au cours de l’année. C’est la première fois qu’il passe de l’autre côté de la salle…

LE COURS : Relativement méconnu et pourtant ac- clamé par le Festival de Cannes, Bo Widerberg est l’un des plus grands cinéastes suédois. La position prééminente d’Ingmar Bergman l’a cependant tou- jours rejeté dans l’ombre… Mais alors que certains de ses films ressortent en salles en version res- taurée, il est nécessaire de porter un regard sur cette œuvre importante. Widerberg s’est imposé aux yeux de ses compatriotes comme l’un des plus farouches représentants de la Nouvelle Vague sué- doise, par ses sujets sociaux et une réalisation bien particulière. Lui-même s’est construit assez fer- mement contre son aîné bergmanien, sans pour autant oublier les thèmes qui lui tiennent à cœur et qu’on retrouve dans son premier film, Le Péché suédois et son « film américain », Joe Hill : dans les deux cas, des héros quotidiens servis par l’in- terprétation magistrale de Thommy Berggren.

 

20h30 | JOE HILL DE BO WIDERBERG SUÈDE/USA · 1971 · 1H50 · AVEC THOMMY BERGGREN, ANJA SCHMIDT… Prix spécial du jury en 1971 à Cannes, Joe Hill est une aventure lyrique qui suit un immigré suédois tentant de s’intégrer aux États-Unis. Processus difficile pour celui qui découvrira vite le fossé qui règne entre ouvriers et bourgeois. Le personnage est un symbole, le film aussi, celui du cinéma politique de son réalisateur. Thommy Berggren est incroyablement émouvant et rend ce Joe Hill intemporel.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 50€ ou 36 places pour 156,60€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mardi 6 juin à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 29 mai à 16h
TOPAZE + L'ÉCOLE BUISSONNIÈRE
Le Grand roman national du petit Lavisse par Olivier Loubes
> UNIPOP HISTOIRE #30/33

Jeudi 1er juin
Le Péché suédois + Joe Hill
BO WIDERBERG, par Victor Courgeon
> UNIPOP CINÉMA #30/33