Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

SÉANCE-DÉBAT

LES CONQUÉRANTES

de PETRA BIONDINA VOLPE
Suisse · 2017 · 1h36 · Vostf
Avec : MARIE LEUENBERGER, MAXIMILIAN SIMONISCHEK…

 

1971. À l’approche d’un référendum sur le droit de vote des femmes, un doute assaille Nora, mère au foyer vivant dans un petit village suisse : et si elles s’affirmaient davantage face aux hommes ?

Note d’intention de la réalisatrice : « En développant le scénario, je voulais capturer l’atmosphère de l’époque et pas simplement reconstituer l’historique des faits. Je voulais conter une histoire qui montre à quel point les femmes n’étaient pas libres à l’époque, combien elles étaient consi- dérées comme des propriétés et à quel point l’opposition fut grande, même en 1971, lorsque les femmes ont demandé l’égalité des droits. » – Petra Biondina Volpe

 

La projection sera suivie d’un débat, en partenariat avec le Club Soroptimist de Bordeaux.

 

Tarif unique : 10€

 

Une soirée organisée en partenariat avec Le Club Soroptimist de Bordeaux.

Places en vente le soir même auprès du Club Soroptimist de Bordeaux, dans le hall du cinéma. Les bénéfices de la soirée seront reversés à une association de défense des droits des femmes.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 29 janvier à 14h
Marche avec les loups
suivi d'une intervention de l'association FERUS Ours- Loup-Lynx ConservatioN
> CINÉ-RENCONTRE

Mercredi 29 janvier à 16h30
Le Voyage dans la Lune
précédé de la présentation d’une œuvre de l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 29 janvier à 18h30
Pères et impairs
suivi d’une rencontre avec l’un des réalisateurs
> CAMÉO CLUB

Jeudi 30 janvier
Les Bonnes femmes + Chabrol l’anticonformiste + L'Enfer
Rencontre avec la réalisatrice Cécile Maistre-Chabrol
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #17/33

Vendredi 31 janvier à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 3 février
Una Questione privata + Païsa
Cours par Marc Agostino
> UNIPOP HISTOIRE #17/33

Mardi 4 février à 20h30
Tomboy
Séance animée par Daniel Roy et Guilaine Panetta
> SÉANCE-DÉBAT

Mercredi 5 février à 14h
Winchester 73
suivi d’une petite leçon de cinéma par Claude Aziza
> LA P’TITE UNIPOP

Jeudi 6 février
Abismos de Pasión + Jane Eyre
LES SŒURS BRONTË, par Jean-Pierre Ohl
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #18/33

UNIPOP HISTOIRE #17/36

16h | ENTRE DEUX RIVES

de Kim Ki-duk · Corée du Sud · 2017 · 1h54 · Avec Ryoo Seung-bum…
Sur un lac à la frontière entre les deux Corées, le bateau d’un pêcheur nord-coréen tombe en panne. Le courant le fait dériver vers les eaux sud-coréennes, où la police l’arrête pour espionnage…
« Un vrai héros de tragédie, que l’interprétation habitée de Ryoo Seung- bum rend très émouvant. » – Télérama

 

18h30 | VERS UNE NORMALISATION DE LA CORÉE DU NORD ? par Antoine Bondaz, enseignant à Sciences Po

 

L’INTERVENANT : Chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) et enseignant à Sciences Po sur les questions de politique étrangère et de sécurité de la Chine et des deux Corées, Antoine Bondaz a été Conseiller spécial de la délégation pour les relations avec la péninsule coréenne du Parlement européen et a participé au 2018 Emerging Leaders Fellowship du ministère de l’unification coréen. Il a publié en 2016 avec le photographe Benjamin Decoin le livre Corée du Nord, plongée au cœur d’un État totalitaire (éditions du Chêne).

 

LE COURS : Après une année 2017 marquée par la multiplication des essais nucléaire et balistiques et la hausse sans précédent des tensions avec les États-Unis, la Corée du Nord a lancé une offensive diplomatique sans précédent, multipliant notamment les sommets de haut niveau avec les dirigeants sud-coréen, chinois et même américain. Cette évolution marque-t-elle un changement réel de la Corée du Nord ? Le régime va-t-il finalement se dénucléariser ? Les relations intercoréennes peuvent-elles durablement s’améliorer et avec quel impact pour une potentielle réunification de la péninsule ?

 

20h30 | JSA (JOINT SECURITY AREA)
de Park Chan-wook · Corée du Sud · 2000 · 1h50 · Avec Song Kang-Ho, Lee Byung-Hun…
Deux soldats nord-coréens sont retrouvés morts dans la Zone Commune de Sécurité entre les deux Corées. Une enquête est ouverte pour apaiser les tensions diplomatiques… Longtemps difficile d’accès, ce film doit sa réussite à la subtilité de son écriture, la vision esthétique de Park Chan-wook et l’interprétation de deux acteurs stars en devenir.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 29 janvier à 14h
Marche avec les loups
suivi d'une intervention de l'association FERUS Ours- Loup-Lynx ConservatioN
> CINÉ-RENCONTRE

Mercredi 29 janvier à 16h30
Le Voyage dans la Lune
précédé de la présentation d’une œuvre de l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 29 janvier à 18h30
Pères et impairs
suivi d’une rencontre avec l’un des réalisateurs
> CAMÉO CLUB

Jeudi 30 janvier
Les Bonnes femmes + Chabrol l’anticonformiste + L'Enfer
Rencontre avec la réalisatrice Cécile Maistre-Chabrol
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #17/33

Vendredi 31 janvier à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 3 février
Una Questione privata + Païsa
Cours par Marc Agostino
> UNIPOP HISTOIRE #17/33

Mardi 4 février à 20h30
Tomboy
Séance animée par Daniel Roy et Guilaine Panetta
> SÉANCE-DÉBAT

Mercredi 5 février à 14h
Winchester 73
suivi d’une petite leçon de cinéma par Claude Aziza
> LA P’TITE UNIPOP

Jeudi 6 février
Abismos de Pasión + Jane Eyre
LES SŒURS BRONTË, par Jean-Pierre Ohl
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #18/33

UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #11/33

17h | PORTO DE MON ENFANCE

de Manoel de Oliveira · Portugal 2002 · 1h01
Avec Jorge Trêpa…
Roulant à travers le vieux Porto, Manoel de Oliveira se rappelle la ville de sa jeunesse avec des images d’époque qu’il oppose à celles d’aujourd’hui, et évoque des rencontres, des conversations, des promenades au bord du fleuve, des endroits à la mode…

 

18h30 | MANOEL DE OLIVEIRA, PRÈS D’UN SIÈCLE DE CINÉMA par Antonio Preto, enseignant à l’Ecole supérieure d’art et à l’Universidade Lusofona de Porto.

 

L’INTERVENANT : Antonio Preto enseigne le ciné- ma à l’École supérieure d’art et à l’Universidade Lu- sofona de Porto. Il a conçu des expositions et des rétrospectives autour de Manoel de Oliveira pour la Fondation Serralves, et vient d’être nommé di- recteur de la Maison du Cinéma Manoel de Oliveira.

 

LE COURS : C’était le doyen des cinéastes. Décédé en 2015 à l’âge de 106 ans, Manoel de Oli- veira laisse une oeuvre malicieuse et foisonnante, riche de plus d’une trentaine de films. Pionnier du septième art portugais, il restera longtemps un artisan solitaire, à la fois producteur, scénariste, réalisateur et monteur de ses films. Auteur d’un cinéma poético-réaliste, aimant à conjuguer ciné- ma et littérature, l’insaisissable magicien lusita- nien savait conduire le spectateur à une expérience personnelle unique. De sa mise en scène sobre et rigoureuse, basée sur un emploi privilégié du plan fixe, jaillissaient la vie et les passions humaines dans leur expression la plus exubérante. Il disait lui-même vouloir « faire comme si la technique n’existait pas, être en prise directe avec les senti- ments et les choses.» Avec seulement 5 longs mé- trages à 70 ans, il tourna ensuite à un rythme effré- né, puisant dans son immense culture européenne avec une fraîcheur d’imagination toujours intacte.

 

20h30 | L’ÉTRANGE AFFAIRE ANGÉLICA

de Manoel de Oliveira. Por/Fra/Esp/ Bré · 2012 · 1h35 ·
Avec Pilar Lopez de Ayala, Ricardo Trepa…
Un photographe est appelé par une riche famille pour faire le portrait
de leur fille, qui vient de mourir. Il est sidéré par la beauté de celle-ci, qui semble reprendre vie devant l’objectif de son appareil photo… « C’est un film d’une richesse inouïe, un film secret, à la manière des tableaux de la Renaissance. » – Cahiers du cinéma

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 29 janvier à 14h
Marche avec les loups
suivi d'une intervention de l'association FERUS Ours- Loup-Lynx ConservatioN
> CINÉ-RENCONTRE

Mercredi 29 janvier à 16h30
Le Voyage dans la Lune
précédé de la présentation d’une œuvre de l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 29 janvier à 18h30
Pères et impairs
suivi d’une rencontre avec l’un des réalisateurs
> CAMÉO CLUB

Jeudi 30 janvier
Les Bonnes femmes + Chabrol l’anticonformiste + L'Enfer
Rencontre avec la réalisatrice Cécile Maistre-Chabrol
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #17/33

Vendredi 31 janvier à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 3 février
Una Questione privata + Païsa
Cours par Marc Agostino
> UNIPOP HISTOIRE #17/33

Mardi 4 février à 20h30
Tomboy
Séance animée par Daniel Roy et Guilaine Panetta
> SÉANCE-DÉBAT

Mercredi 5 février à 14h
Winchester 73
suivi d’une petite leçon de cinéma par Claude Aziza
> LA P’TITE UNIPOP

Jeudi 6 février
Abismos de Pasión + Jane Eyre
LES SŒURS BRONTË, par Jean-Pierre Ohl
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #18/33

LA P’TITE UNIPOP #5/11

14h ⎥ Le Cheval venu de la mer

DE MIKE NEWELL
ÉTATS-UNIS/IRL/GB · 1993 · 1H40 · COUL.

Fils d’un nomade irlandais devenu sédentaire et alcoolique, Ossie et Tito voient un jour revenir leur grand-père, Ward, suivi d’un cheval blanc mystérieux nommé Tir na nOg.
Le cheval convoité prend la fuite avec ses deux amis, poursuivi par la police et leur père…
Une indéfectible amitié se noue entre Tir na nOg et les enfants…

 

Après le film : analyse du film par Yves Legay, enseignant et docteur en Histoire de l’Art

 

L’INTERVENANT : Yves Legay est un passionné de cinéma. Enseignant et docteur en histoire de l’art, il a été conseil- ler pédagogique départemental en arts visuels, coordinateur du dispositif École et Cinéma en Gironde et initiateur du festival du cinéma scientifique pour le jeune public.

LA P’TITE LEÇON
Le film de Mike Newell est un conte qui met en scène un cheval aux pouvoirs magiques et nous plonge dans les rêves de liberté et de grands espaces de Tito et Ossie. C’est aussi un témoignage sur le racisme dont les Travellers (peuple nomade) sont l’objet en Irlande. Yves Legay analyse les nombreuses richesses de ce film : références au western, aux légendes ancestrales, au symbole du cheval blanc…

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 29 janvier à 14h
Marche avec les loups
suivi d'une intervention de l'association FERUS Ours- Loup-Lynx ConservatioN
> CINÉ-RENCONTRE

Mercredi 29 janvier à 16h30
Le Voyage dans la Lune
précédé de la présentation d’une œuvre de l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 29 janvier à 18h30
Pères et impairs
suivi d’une rencontre avec l’un des réalisateurs
> CAMÉO CLUB

Jeudi 30 janvier
Les Bonnes femmes + Chabrol l’anticonformiste + L'Enfer
Rencontre avec la réalisatrice Cécile Maistre-Chabrol
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #17/33

Vendredi 31 janvier à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 3 février
Una Questione privata + Païsa
Cours par Marc Agostino
> UNIPOP HISTOIRE #17/33

Mardi 4 février à 20h30
Tomboy
Séance animée par Daniel Roy et Guilaine Panetta
> SÉANCE-DÉBAT

Mercredi 5 février à 14h
Winchester 73
suivi d’une petite leçon de cinéma par Claude Aziza
> LA P’TITE UNIPOP

Jeudi 6 février
Abismos de Pasión + Jane Eyre
LES SŒURS BRONTË, par Jean-Pierre Ohl
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #18/33

BALLET

HOMMAGE À JEROME ROBBINS

de JeromeRobbins
GENRE : BALLET
France · 2018 · 2h20 avec entracte · Muet
Avec : Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet

 

Jerome Robbins se plaisait à considérer l’Opéra de Paris comme sa seconde famille après le New York City Ballet. Le programme de cette nouvelle soirée d’hommage révèle tout à la fois la diversité de son répertoire et de ses sources d’inspiration, son amour de la musique et son ouverture à l’ensemble des arts de la scène. Entre l’énergie de Glass Pieces, pièce de grand format, et la douceur tout intérieure d’Afternoon of a Faun et de A Suite of Dances, se dessine cette capacité rare de faire vibrer les corps dans une compréhension vivante de la musique. Et avec l’entrée au répertoire de Fancy Free, premier ballet et première comédie musicale de Jerome Robbins, réalisé à l’âge de 26 ans, l’Opéra de Paris célèbre non à la fois l’immense chorégraphe, mais aussi l’immense compositeur Leonard Bernstein, qui aurait également eu 100 ans en cette année 2018.

 

en différé du Palais Garnier

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 29 janvier à 14h
Marche avec les loups
suivi d'une intervention de l'association FERUS Ours- Loup-Lynx ConservatioN
> CINÉ-RENCONTRE

Mercredi 29 janvier à 16h30
Le Voyage dans la Lune
précédé de la présentation d’une œuvre de l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 29 janvier à 18h30
Pères et impairs
suivi d’une rencontre avec l’un des réalisateurs
> CAMÉO CLUB

Jeudi 30 janvier
Les Bonnes femmes + Chabrol l’anticonformiste + L'Enfer
Rencontre avec la réalisatrice Cécile Maistre-Chabrol
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #17/33

Vendredi 31 janvier à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 3 février
Una Questione privata + Païsa
Cours par Marc Agostino
> UNIPOP HISTOIRE #17/33

Mardi 4 février à 20h30
Tomboy
Séance animée par Daniel Roy et Guilaine Panetta
> SÉANCE-DÉBAT

Mercredi 5 février à 14h
Winchester 73
suivi d’une petite leçon de cinéma par Claude Aziza
> LA P’TITE UNIPOP

Jeudi 6 février
Abismos de Pasión + Jane Eyre
LES SŒURS BRONTË, par Jean-Pierre Ohl
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #18/33

UNIPOP HISTOIRE #16/36

16h30 ⎥ 68, LES COULISSES DE LA RÉVOLTE

De Emmanuel Amara & Patrice Duhamel · France · 2018 · 1h30 ·
De nombreuses personnalités impliquées dans les événements de 68, parmi lesquels Daniel Cohn- Bendit, Édouard Balladur, Romain Goupil ou des journalistes se souviennent de cette vraie- fausse révolution menée contre le capitalisme, le consumérisme,
la rigidité de l’ “ancienne” société et le pouvoir en place…

 

18h30 ⎥ LE COURS : MAI 68 À BORDEAUX par Pierre Brana, ancien maire d’Eysines et Joëlle Dusseau, ancienne sénatrice de la Gironde.

 

LES INTERVENANTS : Pierre Brana a été ingénieur et responsable d’un syndicat CGT en opposition avec la ligne confédérale. Lors des “événements”, il organise des rencontres avec des étudiants, tra- vailleurs, artistes. Il a ensuite été maire d’Eysines et député de la Gironde, auteur de rapports parle- mentaires sur le génocide rwandais et les guerres des Balkans. Joëlle Dusseau, étudiante en histoire et militante engagée contre la guerre du Vietnam, est en mai 68 de toutes les manifestations, partici- pant à la mise en place de commissions paritaires universitaires / étudiants. Agrégée puis docteur ès lettres, elle a été sénatrice de la Gironde et inspec- trice générale d’histoire-géographie. Ils ont publié en 2017 le livre Mai 68 à Bordeaux (éd. La Geste).

LE COURS : 50 ans après, quel regard porter sur le Mai 68 bordelais ? Quelles ressemblances, quelles différences avec le Mai parisien qui est dans toutes les mémoires au point que parfois le Mai de Bordeaux est oublié ? Pierre Brana et Joëlle Dus- seau ont interrogé les archives, retrouvé les tracts, les photos. Ils ont redonné la parole aux acteurs, faisant revivre l’occupation du Grand-Théâtre, les manifestations, les débats, la nuit des barricades, la grève générale et les occupations d’entreprises.

 

20h30|68 ⎥ SOUS LES PAVÉS… LES FLICS

de David Korn-Brzoza
France · 2018 · 1h35
Des événements de Mai 68, on retient surtout les meneurs. Mais que sait-on de ceux qui ont fait face aux étudiants et aux ouvriers dans les affrontements de rue ultra-violents ? Le film s’intéresse ainsi à ceux qui ont été fustigés aux cris de “CRS-SS !”…

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 29 janvier à 14h
Marche avec les loups
suivi d'une intervention de l'association FERUS Ours- Loup-Lynx ConservatioN
> CINÉ-RENCONTRE

Mercredi 29 janvier à 16h30
Le Voyage dans la Lune
précédé de la présentation d’une œuvre de l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 29 janvier à 18h30
Pères et impairs
suivi d’une rencontre avec l’un des réalisateurs
> CAMÉO CLUB

Jeudi 30 janvier
Les Bonnes femmes + Chabrol l’anticonformiste + L'Enfer
Rencontre avec la réalisatrice Cécile Maistre-Chabrol
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #17/33

Vendredi 31 janvier à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 3 février
Una Questione privata + Païsa
Cours par Marc Agostino
> UNIPOP HISTOIRE #17/33

Mardi 4 février à 20h30
Tomboy
Séance animée par Daniel Roy et Guilaine Panetta
> SÉANCE-DÉBAT

Mercredi 5 février à 14h
Winchester 73
suivi d’une petite leçon de cinéma par Claude Aziza
> LA P’TITE UNIPOP

Jeudi 6 février
Abismos de Pasión + Jane Eyre
LES SŒURS BRONTË, par Jean-Pierre Ohl
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #18/33

AVANT-PREMIÈRE

PACHAMAMA

de Juan Antin
GENRE : ANIMATION
France · 2018 · 1h10 · VF
Avec : Andrea Santamaria, India Coenen, Saïd Amadis

 

Tepulpaï et Naïra, deux petits indiens de la Cordillère des Andes, partent à la poursuite de la Pachamama, totem protecteur de leur village, confisqué par les Incas. Leur quête les mènera jusqu’à Cuzco, capitale royale assiégée par les conquistadors.

 

Juan Antin est né à Buenos Aires, en Argentine, en 1969. Il réalise en 2002 son 1er film, Merca- no le martien (Prix spécial du jury au Festival d’Annecy), et vient d’achever aujourd’hui son 2e long métrage d’animation, Pachamama, qu’il a imaginé et réalisé avec le soutien du stu- dio Folivari. La réalisation d’un film d’animation nécessite du temps ainsi qu’un savoir-faire reposant sur la collaboration de dizaines de personnes. Juan Antin vient partager les étapes de fabrication du film et son lien à la culture latine qui ont donné vie à cette fabuleuse histoire.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 29 janvier à 14h
Marche avec les loups
suivi d'une intervention de l'association FERUS Ours- Loup-Lynx ConservatioN
> CINÉ-RENCONTRE

Mercredi 29 janvier à 16h30
Le Voyage dans la Lune
précédé de la présentation d’une œuvre de l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 29 janvier à 18h30
Pères et impairs
suivi d’une rencontre avec l’un des réalisateurs
> CAMÉO CLUB

Jeudi 30 janvier
Les Bonnes femmes + Chabrol l’anticonformiste + L'Enfer
Rencontre avec la réalisatrice Cécile Maistre-Chabrol
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #17/33

Vendredi 31 janvier à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 3 février
Una Questione privata + Païsa
Cours par Marc Agostino
> UNIPOP HISTOIRE #17/33

Mardi 4 février à 20h30
Tomboy
Séance animée par Daniel Roy et Guilaine Panetta
> SÉANCE-DÉBAT

Mercredi 5 février à 14h
Winchester 73
suivi d’une petite leçon de cinéma par Claude Aziza
> LA P’TITE UNIPOP

Jeudi 6 février
Abismos de Pasión + Jane Eyre
LES SŒURS BRONTË, par Jean-Pierre Ohl
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #18/33

CAMÉO CLUB

YOMEDDINE

de A.B. Shawky
Egypte · 2018 · 1h37 · Vostf
Avec : Rady Gamal, Ahmed Abdelhafiz, Shahira Fahmy

 

Beshay, lépreux aujourd’hui guéri, n’avait jamais quitté depuis l’enfance sa léproserie, dans le désert égyptien. Après la disparition de son épouse, il décide pour la première fois de partir à la recherche de ses racines, ses pauvres possessions entassées sur une charrette tirée par son âne. Vite rejoint par un orphelin nubien qu’il a pris sous son aile, il va traverser l’Egypte et affronter ainsi le Monde avec ses maux et ses instants de grâce dans la quête d’une famille, d’un foyer, d’un peu d’humanité…

 

Présenté en compétition à Cannes au printemps dernier, ce premier long métrage d’un jeune réalisateur égyptien offre de nombreux points com- muns avec Capharnaüm de Nadine Labaki, qui a connu récemment un succès certain dans les festivals et auprès du public. Lui aussi est issu d’un minutieux travail de recherche documentaire qui avait d’abord fait l’objet d’un court-métrage sur une léproserie. Il ne s’agit pas ici d’un en- fant maltraité et livré à lui-même dans les rues de Beyrouth mais d’un adulte dont le visage et le corps ravagés par les stigmates de la maladie provoquent moqueries, voire hostilité et rejet. Comme Capharnaüm, Yomeddine est porté par des personnages qui jouent leur propre rôle et le sujet est lui aussi peu ordinaire. Mais le personnage principal n’est en rien un héros, juste un pauvre paria que la caméra du réalisateur suit sans misérabilisme, avec une réelle empathie. De péripétie en péripétie, le spectateur s’habitue à ce corps et ce visage placés au centre de l’attention, qui nous questionnent sur notre capacité à accepter les différences. Ce qui pourrait n’être qu’un drame évite cependant le déferle- ment d’émotions et nous touche par le charisme de l’acteur et le regard empli de dignité qu’il porte sur le monde et ses semblables. Le film se teinte même d’accents de comédie par la rencontre avec le jeune que tout le monde appelle Obama (« comme le mec à la télé »), débrouillard et insolent, et ce road movie parfois nonchalant offre quelques scènes vrai- ment savoureuses. On n’est pas dans l’univers de Tod Browning (Freaks) ni dans celui de David Lynch (Elephant Man). La mise en scène est plutôt illustrative et la photographie semble parfois trop léchée, mais le message positif et l’intérêt que l’on porte au personnage gomment ce que le film pourrait avoir de naïvement sentimental. ⎥ Michèle Hédin

 

Une fois par mois, le CaMéo Club vous donne rendez-vous pour découvrir ensemble un film adressé aux
plus de 10 ans. Après la séance, nous vous invitons à nous rejoindre dans le hall pour un moment convivial et un échange sur le film avec ceux qui le souhaitent.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 29 janvier à 14h
Marche avec les loups
suivi d'une intervention de l'association FERUS Ours- Loup-Lynx ConservatioN
> CINÉ-RENCONTRE

Mercredi 29 janvier à 16h30
Le Voyage dans la Lune
précédé de la présentation d’une œuvre de l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 29 janvier à 18h30
Pères et impairs
suivi d’une rencontre avec l’un des réalisateurs
> CAMÉO CLUB

Jeudi 30 janvier
Les Bonnes femmes + Chabrol l’anticonformiste + L'Enfer
Rencontre avec la réalisatrice Cécile Maistre-Chabrol
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #17/33

Vendredi 31 janvier à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 3 février
Una Questione privata + Païsa
Cours par Marc Agostino
> UNIPOP HISTOIRE #17/33

Mardi 4 février à 20h30
Tomboy
Séance animée par Daniel Roy et Guilaine Panetta
> SÉANCE-DÉBAT

Mercredi 5 février à 14h
Winchester 73
suivi d’une petite leçon de cinéma par Claude Aziza
> LA P’TITE UNIPOP

Jeudi 6 février
Abismos de Pasión + Jane Eyre
LES SŒURS BRONTË, par Jean-Pierre Ohl
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #18/33

UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #10/33

16h & 20h30 ⎥ LETO

de Kirill Serebrennikov
Russie/France · 2018 · 2h06 · NB · Avec Tee Yoo, Irina Starshenbaum…
Leningrad. Un été du début des années 80, alors que les disques de Lou Reed et de David Bowie s’échangent en contrebande,
une scène musicale rock émerge. Mike, leader et superstar du groupe Zoopark, rencontre le jeune russo- coréen Viktor Tsoï. Entourés d’une nouvelle génération de musiciens, ils vont changer le cours de l’histoire du rock’n’roll en Union Soviétique…
Portrait d’une jeunesse avide de musique et de liberté, Leto raconte l’histoire vraie des musiciens au cœur de l’émergence du rock en URSS. On reste durablement marqué par la beauté de certaines séquences, grâce à un noir et blanc véritablement sublime et une mise en scène audacieuse. Ce film magnifique du réalisateur russe Kirill Serebrennikov, aujourd’hui assigné à résidence
à Moscou, fut l’un des coups de cœur du dernier festival de Cannes.

 

18h30 ⎥ LE COURS : LE ROCK SOVIÉTIQUE par Louis Beaudemont, réalisateur.

 

L’INTERVENANT : Attaché culturel à Moscou puis conseiller culturel en Georgie, Joël Bastenaire a créé une maison de production dédiée aux artistes de rock russe, et a publié en 2012 Back in USSR, une brève histoire du rock et de la contre-culture en Russie (Le Mot et le reste).

 

LE COURS : Évoquer l’émergence d’une scène rock au sein de l’URSS, c’est raconter l’his- toire de l’élan de liberté qui a secoué le conserva- tisme soviétique au début des années 80. Enfanté par l’ennemi américain, et symbolisant ainsi la dé- cadence libérale occidentale, le rock était banni par le régime soviétique. Aussi était-il par nécessité underground et subversif, qu’il fût pop rock, metal, punk… Le livre de Joël Bastenaire nous apprend cependant que le KGB a pu aussi en sous-main en- courager l’essor de ce mouvement. Sa conférence présentera les principaux artistes de l’éclosion de ce courant musical, leurs rapports avec le pouvoir et l’empreinte qu’ils ont laissée dans la culture russe contemporaine. À l’heure où des groupes comme les Pussy Riots incarnent à nouveau une opposition libertaire en Russie, et à l’occasion de la sortie du magnifique film Leto, retour sur cette épopée de la contre-culture en Union soviétique jusqu’à la Perestroïka.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 29 janvier à 14h
Marche avec les loups
suivi d'une intervention de l'association FERUS Ours- Loup-Lynx ConservatioN
> CINÉ-RENCONTRE

Mercredi 29 janvier à 16h30
Le Voyage dans la Lune
précédé de la présentation d’une œuvre de l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 29 janvier à 18h30
Pères et impairs
suivi d’une rencontre avec l’un des réalisateurs
> CAMÉO CLUB

Jeudi 30 janvier
Les Bonnes femmes + Chabrol l’anticonformiste + L'Enfer
Rencontre avec la réalisatrice Cécile Maistre-Chabrol
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #17/33

Vendredi 31 janvier à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 3 février
Una Questione privata + Païsa
Cours par Marc Agostino
> UNIPOP HISTOIRE #17/33

Mardi 4 février à 20h30
Tomboy
Séance animée par Daniel Roy et Guilaine Panetta
> SÉANCE-DÉBAT

Mercredi 5 février à 14h
Winchester 73
suivi d’une petite leçon de cinéma par Claude Aziza
> LA P’TITE UNIPOP

Jeudi 6 février
Abismos de Pasión + Jane Eyre
LES SŒURS BRONTË, par Jean-Pierre Ohl
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #18/33

SÉANCE-DÉBAT

LINDY LOU, JURÉE N°2

Documentaire de FLORENT VASSAULT
France · 2018 · 1h24 · VF

 

Il y a plus de 20 ans, Lindy Lou a fait partie d’un jury qui a condamné un homme à mort. Depuis, la culpabilité la ronge. Sa rédemption passera-t- elle par ce voyage à travers le Mississippi, dans le but de confronter son expérience à celle des 11 autres jurés ?

 

À l’heure des élections US de mi-mandat, ce do- cumentaire nous rappelle opportunément que l’Amérique n’est pas seulement bleue ou rouge, noire ou blanche, pro-armes ou anti-armes, reli- gieuse ou libre-penseuse mais que l’assassin peut être blanc, la jurée empathique et armée, les plus sensibles vivre masqués, et que les contrastes font oublier les nuances. Le périple de Lindy Lou et du Français Florent Vassault nous montre que vivre ou prendre une vie est plus complexe, plus délicat, plus difficile à analyser et à dire que la seule énonciation du verdict de deux féminicides par 30 et 40 coups de couteau. La morale de l’his- toire, lentement élaborée par Lindy Lou, en dit long sur le chemin intérieur qu’elle vient de partager avec le réalisateur, et le sens qu’elle donne à leur film. Tellement humain… ⎥ Florence Lassalle

 

Projection suivie d’un débat en présence de Sonia Oudin et Bertram Blank d’Amnesty International Bordeaux, et de Bernadette Forhan, présidente de l’ACAT (Association Chrétienne d’Action contre la Torture).

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 29 janvier à 14h
Marche avec les loups
suivi d'une intervention de l'association FERUS Ours- Loup-Lynx ConservatioN
> CINÉ-RENCONTRE

Mercredi 29 janvier à 16h30
Le Voyage dans la Lune
précédé de la présentation d’une œuvre de l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 29 janvier à 18h30
Pères et impairs
suivi d’une rencontre avec l’un des réalisateurs
> CAMÉO CLUB

Jeudi 30 janvier
Les Bonnes femmes + Chabrol l’anticonformiste + L'Enfer
Rencontre avec la réalisatrice Cécile Maistre-Chabrol
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #17/33

Vendredi 31 janvier à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Lundi 3 février
Una Questione privata + Païsa
Cours par Marc Agostino
> UNIPOP HISTOIRE #17/33

Mardi 4 février à 20h30
Tomboy
Séance animée par Daniel Roy et Guilaine Panetta
> SÉANCE-DÉBAT

Mercredi 5 février à 14h
Winchester 73
suivi d’une petite leçon de cinéma par Claude Aziza
> LA P’TITE UNIPOP

Jeudi 6 février
Abismos de Pasión + Jane Eyre
LES SŒURS BRONTË, par Jean-Pierre Ohl
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #18/33