Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

EL REINO

Réserver votre film en ligne
EL REINO
de Rodrigo Sorogoyen
GENRE : PolicierEspagne · 2019 · 2h11 · Vostf
Avec : Antonio de la Torre, Monica Lopez, Nacho Fresneda

Manuel López-Vidal est un homme politique influent dans sa région. Alors qu'il doit entrer à la direction nationale de son parti, il se retrouve impliqué dans une affaire de corruption qui menace un de ses amis les plus proches. Pris au piège, il plonge dans un engrenage infernal...

Après Que Dios Nos Perdone qui marqua les esprits en 2016, Rodrigo Sorogoyen signe à nouveau avec sa co-scénariste Isabel Peña le récit d’El Reino, au tempo tout aussi frénétique. Traitant de la corruption politique en Espagne, le film la décontextualise savamment (le parti politique – fictif – ou les villes dans lesquelles se situe l’action ne sont jamais nommées), ne permettant volontairement pas de remonter vers les inspirations réelles des deux auteurs. Et instillant la sensation que la corruption est partout. (Seul marqueur ostensible, le premier iPhone possédé par un des protagonistes permet de situer l’action en 2007, soit avant la catastrophe boursière de 2008.) L’autre grande idée de El Reino est de raconter cette histoire du point de vue du politicien corrompu, dès lors jamais lâché par la caméra. Sous les traits magnétiques d’Antonio De La Torre, Manuel López-Vidal fait montre d’une opiniâtreté à se défendre et à lutter contre la paranoïa ambiante qui forcerait presque l’admiration. C’est un des risques assumés de ce choix de mise en scène, nonobstant le dernier face à face du film qui constitue un réquisitoire les yeux dans les yeux et sans aucune ambigüité ! La profusion des dialogues, le jeu surexcité des comédiens, le rythme du montage et la musique de plus en plus électro et répétitive : tout invite le spectateur à l’allure endiablée. Captivante de bout en bout, cette course déplorable pour sauver sa peau tourne au thriller dans la sinistre nuit andorrane, loin des balades en yacht ensoleillées du début du film. El Reino illustre avec un talent retentissant (sept Goya au compteur tout de même !) qu’il y a quelque chose de pourri au royaume d’Espagne. Peut-être une avidité dont l’immédiateté de notre époque est justement une grande pourvoyeuse ? ⎥ Nicolas Milesi





Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 13 novembre à 14h
Le Voyage du prince

> LA P’TITE UNIPOP #2/10

Mercredi 13 novembre à 20h40
Les Misérables
en partenariat avec Extérieur Nuit
> AVANT-PREMIÈRE

Jeudi 14 novembre
La Fête à Henriette + La Nuit américaine
Le cinéma mis en abîme, par Michèle Hédin
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #10/33

Vendredi 15 novembre à 19h
Hors normes
Présenté en salle et suivi d’un échange convivial dans le hall
> CAMEO TEENS

Du 18 au 25 novembre
Plus de 100 films, débats, rencontres
Amérique latine, terres de feu
> FESTIVAL FILM D’HISTOIRE DE PESSAC

Mercredi 28 novembre
NOTRE DAME
En présence de Valérie Donzelli
> AVANT-PREMIÈRE