Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

KAJILLIONAIRE

Réserver votre film en ligne
KAJILLIONAIRE
de Miranda July
GENRE : Comédie dramatiqueUSA · 2020 · 1h46 · Vostf
Avec : Evan Rachel Wood, Richard Jenkins, Debra Winger

Theresa et Robert ont passé 26 ans à former leur fille unique, Old Dolio, à escroquer, arnaquer et voler à chaque occasion. Au cours d'un cambriolage conçu à la hâte, ils proposent à une jolie inconnue ingénue, Mélanie, de les rejoindre, bouleversant complètement la routine d'Old Dolio.

Miranda July, réalisatrice rare du cinéma indépendant américain, offre une chronique familiale douce-amère. Au trio père-mère-fille initial, misérables arnaqueurs qu’on prend pour des Amish, elle incorpore une étrangère, Mélanie. La jeune Old Dolio ne reconnait alors plus ses parents et peine à comprendre ce que vient faire cette belle inconnue dans leurs combines. Réactions incontrôlées quand celles-ci s’entrechoquent au gré d’un film où les corps semblent constamment heurtés aux angles d’un réel trop étriqué. Theresa, Robert et leur fille vivent dans un drôle d’entrepôt régulièrement envahit de mousse, intrusion d’un capitalisme rose bonbon dans l’austère cocon familial où les sentiments semblent inexistants. En faisant voler cette bulle en éclats, Miranda July ne nous épargne ni le ressentiment, ni la tendresse. Elle orchestre la valse chaotique de ces personnages avec une écriture d’une rare intelligence. Conjuguant un comique de situation, des dialogues piquants et un jeu corporel expressif, la réalisatrice se hisse jusqu’à des sommets de cinéma, précédemment foulés par Jacques Tati côté corps, Hal Hartley côté cœur. Si le film s’offre des envolées loufoques, c’est aussi pour souligner la cruelle réalité d’un Amérique consumériste à laquelle ses habitants peinent à trouver un sens. Mais, à contre-courant de l’idéal américain, la famille n’est pas une valeur refuge dans Kajillionaire. Que faire quand il y a de l’amour, certainement, mais qu’il n’y aucune preuve d’amour ? Mélanie souffre de carence d’affection et encaisse les coups. Evan Rachel Wood (vue dans Westworld) incarne ce personnage obtus, mais qui parvient par une élasticité surprenante à résister aux assauts d’une société de contrôle. Elle se hisse au niveau des grands personnages féminins contemporains, entre la Wendy de Kelly Reichard (de Wendy & Lucy) et la Lady Bird de Greta Gerwig. ⎥ Victor Courgeon





Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous

Cliquez sur le logo
En page d'accueil de notre site
> Découvrez la 6e salle virtuelle du Jean Eustache

Jeudi 29 octobre à 20h30
Lil’ Buck Real Swan
avec démonstration de danse
> SOIRÉE VIBRATIONS URBAINES

31é Festival international du film d'histoire de Pessac
En raison de la crise sanitaire

> ANNULATION