Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

LA BELLE ÉPOQUE

Réserver votre film en ligne
LA BELLE ÉPOQUE
de Nicolas Bedos
GENRE : ComédieFrance · 2019 · 1h55 · VF
Avec : Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier

Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour...

Au dernier Festival de Cannes, La Belle époque succédait au Grand Bain dans la case fort attendue : film populaire de qualité, dans l’air du temps, original et savoureux. Le film fait plus que remplir le contrat. Il surprend, charme, amuse. Nicolas Bedos avait déjà fait une belle démonstration de son sens du récit et de la dramaturgie avec l’excellent Monsieur et Madame Adelman. Avec comme atout maîtresse : Dora Tillier. L’actrice illumine La Belle Époque avec son sens de la répartie, son intelligence et sa séduction naturelle. Pas de doute, Nicolas Bedos sait filmer celle qui partage sa vie à la ville. Et elle le lui rend bien. Pour ce qui est du scénario : une idée sympathique qui tient du pitch de marketing. Une société propose à ses clients, moyennant grosses finances, de recréer un moment de leur passé avec décors, costumes et dialogues… comme au cinéma, en fait. Nicolas Bedos nous fait donc le coup du film du film, de la nostalgie des seventies dans laquelle on a, évidemment, très envie de tomber. Et ça marche. Autour de Dora, les acteurs font le job, de Guillaume Canet à Daniel Auteuil en passant par Fanny Ardant, Pierre Arditi et Denis Podalydès. Mais ce sont surtout les dialogues, le comique de situation, les rebondissements, les variations sur la vie de couple qui font mouche. On ne sait pas trop où cette histoire improbable nous emmène mais qu’importe. Nous avons compris qu’avec Nicolas Bedos la mélancolie du temps qui passe restait une source inépuisable de comédie touchante et que le plaisir de jouer et de séduire demeurait le meilleur des antidotes. ⎥ François Aymé


Mercredi 11 décembre :
Jeudi 12 décembre :
Vendredi 13 décembre :
Samedi 14 décembre :
Dimanche 15 décembre :
Lundi 16 décembre :
Mardi 17 décembre : 12h15

Mercredi 18 décembre :
Jeudi 19 décembre :
Vendredi 20 décembre : 16h20
Samedi 21 décembre :
Dimanche 22 décembre :
Lundi 23 décembre :
Mardi 24 décembre : 20h




Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 18 décembre à 20h30
JE NE SAIS PAS SI C’EST TOUT LE MONDE
En présence de Vincent Delerm
> Séance spéciale

Mardi 3 décembre à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> Avant-première surprise

Jeudi 12 décembre
L'été froid de 53 + Perdus en Sibérie
Le Goulag par François Aymé
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #12/33

Vendredi 13 décembre à 19h
Le Voyage du prince
présenté en salle et suivi d’un échange convivial dans le hall du cinéma
> CAMEO TEENS

Samedi 14 décembre à 17h
L’Extraordinaire Voyage de Marona
rencontre avec la réalisatrice Anca Damian
> AVANT-PREMIÈRE AVEC LA RÉALISATRICE

Lundi 16 décembre
WARDI
Rencontre avec René Otayek
> UNIPOP HISTOIRE #12/33

Mardi 17 décembre à 19h15
Le Prince Igor
En direct de l'opéra Bastille
> OPÉRA EN DIRECT

Mercredi 18 décembre à 14h
Le Voyage du Prince
précédé de la présentation d’une œuvre par l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 18 décembre à 16h
Zebulon le dragon
suivi d’un goûter (Biocoop) en présence de Zebulon
> CINÉGOÛTER

Jeudi 19 décembre
Dr Folamour + Les nuits blanches du facteur
Rencontre avec Michel Ciment
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #13/33