Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

LA VIE INVISIBLE D’EURIDICE GUSMÃO

Réserver votre film en ligne
LA VIE INVISIBLE D'EURIDICE GUSMÃO
de Karim Aïnouz
GENRE : DrameBrésil, Allemagne · 2019 · 2h19 · Vostf
Avec : Carol Duarte, Julia Stockler, Gregório Duvivier

Rio de Janeiro, 1950. Euridice, 18 ans, et Guida, 20 ans, sont deux soeurs inséparables. Elles vivent chez leurs parents et rêvent, l’une d’une carrière de pianiste, l’autre du grand amour. A cause de leur père, les deux soeurs vont devoir construire leurs vies l’une sans l’autre. Séparées, elles prendront en main leur destin, sans jamais renoncer à se retrouver.

Voilà un mélodrame comme on les aime. Une ampleur romanesque, des personnages féminins attachants, singuliers, travaillés. Et puis cette ambiance brésilienne, prise ici à contrepied. Nous sommes plongés, immergés dans le Brésil des années 50, bigarré. Un Brésil où la soif d’émancipation féminine se cogne sans cesse au poids de l’Église, aux traditions, à un ordre patriarcal et social inflexible. Et pourtant les deux sœurs magnifiques ont de la ressource et de l’espoir à revendre. On sent que ce scénario a été poli, version après version, ses sinuosités nous emmènent suivre ces deux itinéraires de vie avec une grande empathie et une rare délicatesse. Il égrène l’étirement du temps, cette langueur qui finit par envelopper les personnages. À l’arrivée, Karim Aïnouz dresse un constat amer, critique d’une société corsetée qui broie les destins féminins. Dans la section Un Certain regard au dernier Festival de Cannes, La Vie invisible d’Euridice Gusmao (titre d’une actualité saisissante qui fait écho au film français du début d’année : Les Invisibles), le film a remporté le Grand Prix dans une sélection particulièrement relevée. Il est sélection à l’Oscar du meilleur film étranger. Il est également présenté en compétition au Festival du Film d’Histoire. Il est promis à un très bel accueil. Après Aquarius et Bacurau de Kleber Mendonça Filho (présent au Festival !), le cinéma brésilien revient en force. Pour combien de temps ? ⎥ François Aymé


Mercredi 11 décembre : 14h - 17h30 -20h30
Jeudi 12 décembre : 14h - 20h30
Vendredi 13 décembre : 14h30 - 17h30 - 20h30
Samedi 14 décembre : 17h30 - 20h30
Dimanche 15 décembre : 16h - 19h30
Lundi 16 décembre : 18h - 20h40
Mardi 17 décembre : 16h - 18h15 - 20h30

Mercredi 18 décembre : 17h15 - 20h30
Jeudi 19 décembre : 15h50 - 20h30
Vendredi 20 décembre : 15h50 - 20h30
Samedi 21 décembre : 15h50 - 20h30
Dimanche 22 décembre : 14h - 20h
Lundi 23 décembre : 14h - 20h
Mardi 24 décembre : 14h - 17h



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 18 décembre à 20h30
JE NE SAIS PAS SI C’EST TOUT LE MONDE
En présence de Vincent Delerm
> Séance spéciale

Mardi 3 décembre à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> Avant-première surprise

Jeudi 12 décembre
L'été froid de 53 + Perdus en Sibérie
Le Goulag par François Aymé
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #12/33

Vendredi 13 décembre à 19h
Le Voyage du prince
présenté en salle et suivi d’un échange convivial dans le hall du cinéma
> CAMEO TEENS

Samedi 14 décembre à 17h
L’Extraordinaire Voyage de Marona
rencontre avec la réalisatrice Anca Damian
> AVANT-PREMIÈRE AVEC LA RÉALISATRICE

Lundi 16 décembre
WARDI
Rencontre avec René Otayek
> UNIPOP HISTOIRE #12/33

Mardi 17 décembre à 19h15
Le Prince Igor
En direct de l'opéra Bastille
> OPÉRA EN DIRECT

Mercredi 18 décembre à 14h
Le Voyage du Prince
précédé de la présentation d’une œuvre par l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 18 décembre à 16h
Zebulon le dragon
suivi d’un goûter (Biocoop) en présence de Zebulon
> CINÉGOÛTER

Jeudi 19 décembre
Dr Folamour + Les nuits blanches du facteur
Rencontre avec Michel Ciment
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #13/33