Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

MICHEL-ANGE

Réserver votre film en ligne
MICHEL-ANGE
de Andrey Konchalovsky
GENRE : Biopic, Historique, DrameRussie, Italie · 2020 · 2h16 · VOstf
Avec : Alberto Testone, Jakob Diehl, Francesco Gaudiello

Michel Ange à travers les moments d’angoisse et d’extase de son génie créatif, tandis que deux familles nobles rivales se disputent sa loyauté.

En 1966, Andreï Konchalovsky co-signait avec Tarkovski le scénario d’Andreï Roublev. Cinquante ans plus tard, son Michel-Ange poursuit l’exploration des liens entre artiste et pouvoir, et contient une séquence particulièrement marquante d’extraction de marbre qui pourra résonner avec celle de la célèbre cloche du film de Tarkovski. Mais alors que la vie de Roublev était peu documentée, celle du peintre italien est au centre d’une matière considérable que Konchalovsky a patiemment étudiée pendant plus de cinq ans. Il a cherché à dévoiler, à la manière d’un sculpteur faisant apparaître son sujet dans la matière, le caractère impétueux derrière le génie, l’homme tantôt modeste et vaniteux, extravagant et misanthrope, violent dans son intransigeance. Le film n’aborde paradoxalement pas la création sous un angle direct et ne cherche pas à approcher esthétiquement l’univers artistique de Michel-Ange. Il s’éloigne du mythe pour capter la saveur de la Renaissance italienne, une époque souvent idéalisée dont il livre une peinture pittoresque et authentique, tant dans ses représentations en prise avec le quotidien et l’intime que dans la grandeur des paysages toscans qu’il capture. Mais le film mêle ce réalisme terrien à une recherche de la beauté et du sublime, que matérialisent des plans d’une rare force visuelle. L’œuvre artistique est aussi appréhendée dans ses relations avec ses commanditaires, et l'exposé des liens complexes qui unissent Michel-Ange et les familles florentines, fait par un cinéaste ayant vécu sous Staline et Brejnev, questionne la liberté de l’artiste. Originellement intitulé Il Peccato (le péché) et conçu comme une « vision » à la manière de la Divine Comédie de Dante, Michel-Ange est avant tout un voyage dans la conscience d’un homme, avec ses exaltations mystiques, ses tourments moraux et sa mélancolie. ⎥ Audrey Pailhès





Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous

Cliquez sur le logo
En page d'accueil de notre site
> Découvrez la 6e salle virtuelle du Jean Eustache

Jusqu'à nouvel ordre
À bientôt

> FERMETURE DES CINÉMAS