Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

Nos frangins

Réserver votre film en ligne
Nos frangins
de Rachid Bouchareb
GENRE : DrameFrance · 2022 · 1h32 · VF
Avec : Reda Kateb, Lyna Khoudri, Raphaël Personnaz

La nuit du 5 au 6 décembre 1986, Malik Oussekine est mort à la suite d’une intervention de la police, alors que Paris était secoué par des manifestations estudiantines contre une nouvelle réforme de l’éducation. Le ministère de l’intérieur est d’autant plus enclin à étouffer cette affaire, qu’un autre français d’origine algérienne a été tué la même nuit par un officier de police.

Quel plaisir de retrouver Rachid Bouchareb ! Il était là, en septembre 2006, pour l’inauguration du tout nouveau cinéma Jean Eustache, avec ses acteurs Bernard Blancan, Jamel Debbouze et Roschdy Zem, pour le film événement Indigènes. Il est revenu, pendant le 32e Festival du film d’Histoire, avec ses comédiens Lyna Khoudri, Reda Kateb et Raphaël Personnaz. Après Baton Rouge, Little Senegal ou Hors-la-loi, il retrace une page d’histoire douloureuse et mémorable : les morts violentes et injustes de Malik Oussekine et de Abdel Benyahia. Deux bavures policières dans le contexte des manifestations étudiantes massives de 1986 contre la loi Devaquet sur l’accès à l’université. Le cinéaste n’a pas hésité à utiliser des journaux télévisés de l’époque, des films, des photos pour ce film particulièrement documenté. Il y a un avant et un après la mort de Malik et de Abdel dans la dénonciation des violences policières et des crimes racistes. Car c’était la première fois, en France, que ces jeunes victimes n’étaient plus des anonymes de second ordre mais des personnes. Trente-cinq ans avant le mouvement « Black Lives Matter ». Rachid Bouchareb sait de quoi il parle et où il va. Il filme le désarroi, la surprise et l’incompréhension des proches (formidables Reda Kateb et Samir Guesmi). Il montre le déni, l’embarras et le mensonge des autorités policières de l’époque tout en dénonçant la pratique particulièrement dangereuse des trop fameux voltigeurs. Enfin il met en scène cette immense vague d’indignation et de solidarité de la jeunesse des années 1980. Un très bon film politique, dans le meilleur sens du terme. ⎥ François Aymé


Mercredi 7 décembre : 16h30 - 20h50
Jeudi 8 décembre : 14h - 18h40
Vendredi 9 décembre : 16h30 - 21h
Samedi 10 décembre : 16h30 - 21h
Dimanche 11 décembre : 14h - 16h30
Lundi 12 décembre : 14h - 21h
Mardi 13 décembre : 12h15 - 20h (Séance débat)



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Mardi 6 décembre à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec pot sympathique après la projection
> Avant-première surprise

Du 14 au 21 novembre 2022
MASCULIN-FÉMININ, TOUTE UNE HISTOIRE
Le thème 2023 : NOTRE TERRE
> 32e FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’HISTOIRE

Samedi 3 décembre
Samouraï Academy
Séance adaptée aux personnes en situation de handicap
> SÉANCE CINÉ RELAX

Dimanche 4 décembre à 14h
Le Chat Potté 2 : la dernière quête
dès 7 ans
> AVANT-PREMIÈRE

Lundi 5 décembre
L’Affaire Farewell + Un espion ordinaire
Cours par Andreï Kozovoï
> UNIPOP HISTOIRE #16