Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

Unipop histoire croyance religieuse

18h30 : Le cours ⎥la croyance religieuse en france, de napoléon 1er à n. sarkozypar delphine dussert-galinat

l’intervenant Professeur agrégée et docteur en histoire contemporaine, Delphine Dussert-Galinat enseigne à l’université Bordeaux Montaigne. Elle est spécialiste d’histoire religieuse et a participé à de nombreux colloques et ouvrages collectifs.
le cours Le paysage religieux français s’est considérablement reconfiguré en deux siècles, au gré des avancées législatives, des migrations et des diverses influences culturelles. Si l’on a coutume de mesurer la croyance à l’aune de la pratique religieuse jusqu’à la première moitié du XXe siècle, le rapport à la foi se complexifie nettement depuis la Libération, à la fois en raison d’une diversification de l’offre spirituelle, mais aussi d’un éloignement de la fréquentation des lieux de culte. Cependant, certains courants attirent de plus en plus de fidèles et participent au renouveau du fait religieux en France.

20h30 | journal d’un curé de campagne

De Robert Bresson – France, 1951, 1h50 – avec Claude Laydu, Armand Guibert, Nicole Ladmiral…

Un jeune prêtre vient d’être nommé curé d’Ambricourt, petit village d’Artois, dont les habitants l’accueillent assez mal. Son manque de sens pratique, sa mauvaise santé et l’esprit d’enfance qui l’habite l’empêchent de s’imposer.
« L’un des plus beaux fleurons du cinéma religieux français. La transposition fidèle du roman de Bernanos a, selon André Bazin, ouvert un nouveau stade de l’adaptation cinématographique. Bresson réussit ce tour de force d’avoir fait, d’une certaine manière, un film « littéraire » alors que le roman est grouillant d’images. L’action se déroule grâce aux notes que le curé porte sur un cahier. Ces rapports subtils du son et de l’image aboutissent à un réalisme profond de la vie intérieure. La véritable structure du film épouse celle du chemin de croix. Chaque séquence est une station. Les analogies avec la Passion et le Christ sont évidentes et l’extrême pudeur de la mise en scène, dépouillée, hiératique , font de ce film un pur chef-d’œuvre. »
– Henri Guieysse

Rendez-vous


Le pass sanitaire doit être présenté à l'entrée du cinéma, merci !
> PRÉSENTATION DU PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE

À partir de 11 ans
Merci de votre compréhension

> Port du masque obligatoire

Lundi 29 novembre
Nuremberg, des images pour l’histoire
Cours par Jean-Christophe Klotz
> UNIPOP HISTOIRE #9/34

Mardi 30 novembre à 19h15
Le Rouge et le noir
en différé du Palais Garnier
> BALLET EN DIFFÉRÉ

Mercredi 1er décembre
Jason et les Argonautes
Cours par Philippe Quaillet
> LA P’TITE UNIPOP #9/30

Mercredi 1er décembre
En attendant la neige
suivi d’une activité : décors à la manière du refuge de l’écureuil
> SÉANCE ANIMÉE

Jeudi 2 décembre
New York - Miami + To be or not to be
Entretien avec Vincent Duluc
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #10/34

Vendredi 3 décembre à 19h30
120 Battements par minute
suivi d’une discussion avec Clara Bertrand
> SÉANCE-DISCUSSION

Samedi 4 décembre à 14h
ncanto, la fantastique famille Madrigal
Séance adaptée aux personnes en situation de handicap
> CINÉ’MA DIFFÉRENCE

Samedi 4 décembre à 16h
Maman pleut des cordes
suivi d’un goûter avec Biocoop Pessac
> CINÉGOÛTER

Lundi 6 décembre à 16h15
Amin + Une histoire d’amour et de désir
La nouvelle histoire des migrations par Pap Ndiaye
> UNIPOP HISTOIRE #10/34