Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

Santosh

Réserver votre film en ligne
Santosh
de Sandhya Suri
GENRE : ThrillerInde · 2024 · 2h01 · Vostfr
Avec : Shahana Goswami, Sanjay Bishnoi, Sunita Rajwar

Une région rurale du nord de l’Inde. Après la mort de son mari, Santosh, une jeune femme, hérite de son poste et devient policière comme la loi le permet. Lorsqu’elle est appelée sur le lieu du meurtre d’une jeune fille de caste inférieure, Santosh se retrouve plongée dans une enquête tortueuse aux côtés de la charismatique inspectrice Sharma, qui la prend sous son aile.

Tandis que le film de la réalisatrice indienne Payal Kapadia All we imagine as light était diffusé et couronné du Grand Prix du Jury en sélection officielle au Festival de Cannes (sortie prévue début octobre), Santosh, autre film indien réalisé par une femme, était présenté cette année sur la Croisette en section Un certain regard. Et c’est en effet un regard singulier et renouvelé sur l’Inde contemporaine qu’offre ce premier long métrage de fiction de Sandhya Suri, jusqu’ici réalisatrice de documentaire. Cultivant une veine réaliste dans son travail de mise en scène, celle-ci s’approprie pleinement les codes du polar pour tisser le récit d’une enquête criminelle en adoptant un point de vue féminin, loin des clichés du genre Bollywoodien. Le personnage de Santosh, interprétée avec beaucoup de nuances par Shahana Goswami, naît de la découverte par la réalisatrice d’un décret gouvernemental permettant d’hériter d’un poste de la fonction publique après la mort d’un·e conjoint·e, y compris dans la police. Dans les premiers instants du film, notre héroïne passe ainsi du statut d’épouse recluse à celui de veuve puis de gardienne de la paix, délaissant son sari coloré pour un uniforme beige et une arme de service lui conférent une autorité à laquelle elle doit vite s’accoutumer. Car, tout juste en fonction, Santosh est missionnée aux côtés d’une commissaire expérimentée pour conclure une enquête bâclée sur le viol et le meurtre d’une fille de la caste des Intouchables. Sur fond de colère populaire, dans une atmosphère trouble et asphyxiante, le récit dévoile alors graduellement le machisme, la corruption et la violence qui rongent le fonctionnement des forces de l’ordre indiennes tout en auscultant les tensions qui traversent les communautés du pays. De l’idéalisme aux compromissions morales, le parcours émancipatoire de Santosh aux côtés d’une supérieure ambivalente, aussi humaniste qu’impitoyable, vient finalement interroger l’exercice du pouvoir et de la justice à l’aune d’un chaos systémique. ⎥ Noémie Bourdiol


Mercredi 17 juillet : 16h - 20h30
Jeudi 18 juillet : 15h10 - 20h40
Vendredi 19 juillet : 16h - 20h30
Samedi 20 juillet : 16h20 - 20h40
Dimanche 21 juillet : 18h10 - 20h40
Lundi 22 juillet : 15h10 - 20h40
Mardi 23 juillet : 15h10 - 20h40

Mercredi 24 juillet : 16h30 - 21h
Jeudi 25 juillet : 16h30 - 21h
Vendredi 26 juillet : 21h
Samedi 27 juillet : 16h - 18h10
Dimanche 28 juillet : 16h - 20h
Lundi 29 juillet : 16h30 - 21h
Mardi 30 juillet : 16h30 - 21h

Mercredi 31 juillet : 21h
Jeudi 1er août : 20h30
Vendredi 2 août : 21h
Samedi 3 août : 21h
Dimanche 4 août : 16h
Lundi 5 août : 21h
Mardi 6 août : 118h



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Mardi 6 août à 19h00
Un film à découvrir en avant-première
Avec pot sympathique après la projection
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

À partir du 9 septembre
Unipop Arts, littérature & Cinéma + Histoire
Inscrivez-vous !
> Avant-programme Unipop 2024-2025

Mercredi 24 juillet à 16h
La Grande Aventure de Non-non
suivi d’une animation pâte à modeler
> SÉANCE ANIMÉE

Jeudi 25 juillet à 15h
L’enfant qui voulait être un ours
suivi d’animation aquarelle
> SÉANCE ANIMÉE

Jeudi 1er août à 14h30
Petits Contes sous l’Océan
Dès 3 ans
> AVANT-PREMIÈRE