Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

LES CONFINS DU MONDE

Réserver votre film en ligne
LES CONFINS DU MONDE
de Guillaume Nicloux
GENRE : DrameFrance · 2018 · 1h43 · VF
Avec : Gaspard Ulliel, Guillaume Gouix, Gérard Depardieu, Lang-Khê Tran

Indochine, 1945. Robert Tassen, jeune militaire français, est le seul survivant d'un massacre dans lequel son frère a péri sous ses yeux. Aveuglé par sa vengeance, Robert s'engage dans une quête solitaire et secrète à la recherche des assassins. Mais sa rencontre avec Maï, une jeune Indochinoise, va bouleverser ses croyances.

Ce n'est pas parce qu'il est très exactement situé en mars 1945, après le coup de force japonais en Indochine, que Les Confins du Monde se borne à raconter sagement l'histoire officielle de ce conflit dans une de ses phases les plus opaques. Auteur aguerri et produit par la fidèle Syl- vie Pialat depuis de nombreux films, Guillaume Nicloux signe une œuvre noire et un peu expérimentale, qui s'ouvre et se referme sur (presque) la même image. Comme Valley of Love, son précédent film sorti en salles qui avait pour cadre la Vallée de la mort, Les Confins du Monde semble façonné par le creuset même de son décor. Ici, en pleine jungle du Nord-Vietnam, l'ennemi officiel est invisible et les corps sont entravés par le climat et la nature hostile ; les scènes de combats sont rares et la paranoïa rampante. Autant préciser que, dès la séquence inaugurale (le soldat Tassen s'extirpe douloureusement d'un charnier), la pesanteur organique s'immisce dans le film, produisant des images très crues, aus- si bien lorsque les corps des uns sont mis en pièces que lorsque ceux des autres s'entêtent à jouir. Dans le sillage du soldat Tassen (Gaspard Ulliel, spectral) en proie à son deuil "toujours là, incrusté avec sa colère", le récit pulsionnel se charge peu à peu de questionnements métaphysiques et de religiosité. Le comédien Gaspard Ulliel semble s'être livré corps et âme au projet et sa beauté étrange sied parfaitement à ces Confins du Monde constitués de visions fantomatiques, obsessionnelles et de plus en plus perméables à la moiteur des fumeries d'opium. Quant à Guil- laume Gouix et Gérard Depardieu, ils donnent chair avec talent à des per- sonnages eux aussi enfermés dans le récit en boucle de ce film, comme condamnés à leur humaine condition. ⎥ Nicolas Milesi






Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 18 décembre à 20h30
JE NE SAIS PAS SI C’EST TOUT LE MONDE
En présence de Vincent Delerm
> Séance spéciale

Mardi 3 décembre à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> Avant-première surprise

Mercredi 11 décembre à 14h
Marche avec les loups
suivi d’une rencontre avec Jean-Michel Bertrand
> LA P’TITE UNIPOP #3/10

Jeudi 12 décembre
L'été froid de 53 + Perdus en Sibérie
Le Goulag par François Aymé
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #12/33

Vendredi 13 décembre à 19h
Le Voyage du prince
présenté en salle et suivi d’un échange convivial dans le hall du cinéma
> CAMEO TEENS

Samedi 14 décembre à 17h
L’Extraordinaire Voyage de Marona
rencontre avec la réalisatrice Anca Damian
> AVANT-PREMIÈRE AVEC LA RÉALISATRICE

Lundi 16 décembre
WARDI
Rencontre avec René Otayek
> UNIPOP HISTOIRE #12/33

Mardi 17 décembre à 19h15
Le Prince Igor
En direct de l'opéra Bastille
> OPÉRA EN DIRECT

Mercredi 18 décembre à 14h
Le Voyage du Prince
précédé de la présentation d’une œuvre par l’artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Mercredi 18 décembre à 16h
Zebulon le dragon
suivi d’un goûter (Biocoop) en présence de Zebulon
> CINÉGOÛTER

Jeudi 19 décembre
Dr Folamour + Les nuits blanches du facteur
Rencontre avec Michel Ciment
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #13/33