Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #21/33

16h & 20h30 | KLIMT

de Raoul Ruiz · France/GB/Autriche/
Allemagne · 2005 · 2h07 · Avec John Malkovich, Veronica Ferres…

Paris, 1900. Klimt est fêté à l’exposition universelle tandis qu’il est condamné à Vienne comme provocateur : ses modèles sont
ses muses et il est en avance sur son temps. Ses relations passionnées avec les femmes et sa quête éternelle de perfection
et d’amour se reflètent dans ses œuvres, qui provoquent le scandale… Dans cette fantasmagorie autour de la vie de Gustav Klimt, Raoul Ruiz se démarque et casse les codes classiques du biopic. À la manière du livre La Nouvelle rêvée d’Arthur Schnitzler, compatriote contemporain du peintre, Ruiz choisit comme pierre angulaire le rêve et oscille entre moment vécus et fantasmes. La mise en scène baroque et imaginative établit des échos formels avec le style ornemental de l’artiste viennois, multipliant les impressions poétiques confinant au surréalisme. Un écrin de choix pour John Malkovich qui incarne un Klimt habité par la schizophrénie de son temps.

 

18h30 | GUSTAV KLIMT, LA FOLIE ORNEMENTALE par Corinne de Thoury

 

L’INTERVENANTE : Maître de conférences en esthétique à l’université Bordeaux Montaigne, Corinne de Thoury est présidente de l’association culturelle Pétronille. Elle établit des tressages entre les pratiques (art, écriture, design) et les disciplines (esthétique, poïétique) et interroge l’approche des patrimoines dans le monde contemporain.

 

LE COURS : Inscrit dès 14 ans à l’école des arts appliqués, formé à l’académie, Klimt aurait pu mener une carrière classique, à l’ombre de son maître Makart. Mais en cette fin de XIXe siècle, rien ne résiste aux sirènes de la modernité. L’industrie a propulsé l’Europe dans l’ère de la production et de l’urbanité, Vienne tente aussi d’organiser la vie nouvelle. Que faire dans une capitale si friande d’extravagances baroques ? Lui offrir sur un plateau ce qu’elle aime, de l’ornement et des ors, mais à des fins révolutionnaires. À l’instar de Klimt qui met sa maîtrise de l’ornementation au service d’une aven- ture picturale brouillant les codes de la représentation : l’unité du tableau explose, le sacré et le profane s’imbriquent dangereusement. D’où vient alors que ces alarmes nous soient devenues si douces aujourd’hui ? Voyons comment, par une série de glissements, la modernité de Klimt finit par résonner si justement dans notre temps post-moderne.

Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 26 juin à 18h30
AVANT-PREMIÈRE SURPRISE
Entretien avec Prune Engler
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA SÉANCE DE CLÔTURE

Mercredi 26 juin à 20h15
Dans la terrible jungle
suivi d’une rencontre avec la co- réalisatrice Caroline Capelle, et avec Violette Aymé
> SÉANCE-DÉBAT

Lundi 1er juillet à 20h30
YVES
présentation par Victor Courgeon et Siri
> CAMEO-CLUB

Mercredi 3 juillet à 14h
TOY STORY 4
suivi d’un goûter
> CINEGOÛTER DE L’ÉTÉ

Mercredi 3 juillet à 15h40
Professeur Balthazar
sera suivi d’un goûter
> CINEGOÛTER DE L’ÉTÉ