Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

LaRoy

Réserver votre film en ligne
LaRoy
de Shane Atkinson ·
GENRE : ThrillerUSA · 2024 · 1h52 · Vostfr
Avec : John Magaro, Steve Zahn, Dylan Baker

Quand Ray découvre que sa femme le trompe, il décide de mettre fin à ses jours. Il se gare sur le parking d’un motel. Mais au moment de passer à l’acte, un inconnu fait irruption dans sa voiture, pensant avoir affaire au tueur qu’il a engagé…

Shane Atkinson : il va falloir sans aucun doute noter ce nom dans un coin. Avec son premier film de cinéma, Shane Atkinson rafle le Prix du Public et le Prix de la critique au Festival du film américain de Deauville. Un joli doublé mérité. Voici un polar déjanté qui reprend tous les ingrédients des meilleurs films des frères Coen (Blood Simple, Fargo…) mais avec un nouveau peps. Dès la scène d’ouverture (d’anthologie, surtout ne la manquez pas !), on comprend que ce polar est hors catégorie. Par son art du scénario aussi solide qu’emberlificoté, il nous tient au bout de 2 minutes et ne nous lâche plus pendant deux heures. Par sa galerie de portraits : hommes et femmes plus minables et/ou hypocrites les uns que les autres. Le personnage principal est à lui seul un poème : trompé par sa femme, arnaqué par son frère, moqué par son ami détective, il promène avec résignation et naïveté son air de chien battu… jusqu’à ce qu’il achète une arme afin de se suicider. Mais même ça, il le fait de travers ! Shane Atkinson manie avec dextérité l’humour noir et le retournement de situation, n’hésitant pas à ajouter de la complexité et des personnages improbables au moment où l’on croit avoir tout compris. Il laisse la violence hors-champ et aux vestiaires, on est là pour s’amuser. LaRoy est le nom d'un bled du fin fond des États-Unis, avec ses inévitables routes paumées, ses motels sans charme, ses boîtes ringardes et ses cafétérias anonymes. Mais c’est tout le talent de Shane Atkinson de se moquer avec virtuosité d’une Amérique qui fait plus rire que rêver. On est tout content de retrouver ce cinéma indépendant US jouissif qui nous avait un peu manqué ces derniers temps. Il est bien possible que LaRoy accède prochainement au statut de film culte. À vous de voir. – François Aymé


Mercredi 22 mai :
Jeudi 23 mai :
Vendredi 24 mai : 18h
Samedi 25 mai :
Dimanche 26 mai :
Lundi 27 mai :
Mardi 28 mai :

Mercredi 29 mai :
Jeudi 30 mai :
Vendredi 31 mai : 16h40
Samedi 1er juin :
Dimanche 2 juin :
Lundi 3 juin :
Mardi 4 juin :



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Mercredi 22 mai à 14h00
Le Géant de Fer
Film précédé de la présentation d'une œuvre par l'Artothèque de Pessac
> SÉANCE ART’O CINÉ

Jeudi 23 mai
Thérèse Desqueyroux (Franju) + Thérèse Desqueyroux (Miller)
François Mauriac, itinéraire d'un enfant du siècle par Philippe Beaudorre
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #29

Vendredi 24 mai à 20h
Furiosa : une saga Mad Max
stand maquillage et photocall Mad Max dans le hall du cinéma
> CAMÉO CLUB

Lundi 27 mai
Dissidents, les artisans de la liberté + Radio Metronom
Cours par Hélène Camarade
> UNIPOP HISTOIRE #29

Mardi 28 mai à 19h
Don Quichotte
en différé de l’Opéra Bastille.
> BALLET EN DIFFÉRÉ

Mercredi 29 mai à 14h15
Mon Voisin Totoro
suivi d’un goûter Biocoop et d'une animation
> CINÉGOÛTER

Merecredi 29 mai à 18h15
Dersou Ouzala
présentation par Boris Barbieri, dans le cadre de la Journée cinémas verts
> SÉANCE PRÉSENTÉE

Jeudi 30 mai
Au-delà des Grilles + Paris est toujours Paris
Cours par Morgane Lefeuvre, docteure en histoire du cinéma
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #30

Mercredi 31 mai à 20h30
Call Me Mule
suivi d’une rencontre avec le réalisateur John McDonald
> SÉANCE CINÉRÉSEAUX #80

Lundi 3 juin
Monsieur Ripois + Et Dieu créa la Femme
Cours par Robert Muchembled, historien
> UNIPOP HISTOIRE #30