Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

LES CHOSES HUMAINES

Réserver votre film en ligne
LES CHOSES HUMAINES
de Yvan Attal
GENRE : DrameFrance · 2021 · 2h18 · VF
Avec : Ben Attal, Suzanne Jouannet, Charlotte Gainsbourg

Un jeune homme est accusé d’avoir violé une jeune femme. Qui est ce jeune homme et qui est cette jeune femme ? Est-il coupable ou est-il innocent ? Est-elle victime ou uniquement dans un désir de vengeance, comme l’affirme l’accusé ? Les deux jeunes protagonistes et leurs proches vont voir leur vie, leurs convictions et leurs certitudes voler en éclat mais… N’y a-t-il qu’une seule vérité ?

Yvan Attal est d’abord connu comme acteur, vu notamment dans Bon Voyage de Jean-Paul Rappeneau, 38 témoins et Rapt de Lucas Belvaux et de manière inattendue dans Rush Hour 3 ! Mais c’est aussi un cinéaste qui peut rencontrer de jolis succès publics, notamment en 2017 avec Le Brio. Avec Les Choses humaines, clairement, il met la barre plus haut. Il choisit d’adapter le livre de Karine Tull, publié en 2019 chez Gallimard, et récompensé par le Prix Interrallié et le Goncourt des Lycéens. Il fallait un certain courage à Yvan Attal pour s’attaquer à ce livre : il s’agit ni plus ni moins du sujet sensible par excellence, la question du consentement sexuel. Il a décidé de raconter cette histoire en donnant à voir et à entendre les différents points de vue : celui de la victime (et de sa famille) et celui de l’agresseur (et de son entourage). Jusqu’à consacrer une large partie du film au procès avec accusation de viol en plaçant le spectateur dans une position exigeante et stimulante de juge. Yvan Attal a pris le parti de confier le rôle de l’agresseur à Ben Attal, son propre fils et le rôle de la mère de l’agresseur à son épouse Charlotte Gainsbourg. C’est ce qui s’appelle s’engager personnellement dans un projet. Pendant 2h18, le film est sur un fil, parole contre parole, malgré la gravité des actes. Fort heureusement, Karine Tull (qui s’est inspiré d’un fait réel) et Yvan Attal se sont documentés, tant sur les procédures policières et juridiques, que sur l’importance du déni de réalité. Une chose est certaine : le film va faire parler. C’est aussi ça le rôle du cinéma. ⎥ François Aymé


Mercredi 1er décembre : 15h30 - 18h10 - 20h30
Jeudi 2 décembre : 14h - 16h30 - 20h50
Vendredi 3 décembre : 14h - 16h30 - 20h50
Samedi 4 décembre : 14h - 18h10 - 20h40
Dimanche 5 décembre : 15h30 - 18h10 - 20h30
Lundi 6 décembre : 16h - 20h40
Mardi 7 décembre : 12h15 - 16h - 21h

Mercredi 8 décembre : 18h - 20h40
Jeudi 9 décembre : 14h - 20h50
Vendredi 10 décembre : 14h - 16h - 21h
Samedi 11 décembre : 18h15 - 20h45
Dimanche 12 décembre : 16h - 18h20 - 20h30
Lundi 13 décembre : 14h - 21h
Mardi 14 décembre : 12h10 - 15h30 - 20h30



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous


Le pass sanitaire doit être présenté à l'entrée du cinéma, merci !
> PRÉSENTATION DU PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE

À partir de 11 ans
Merci de votre compréhension

> Port du masque obligatoire

Lundi 29 novembre
Nuremberg, des images pour l’histoire
Cours par Jean-Christophe Klotz
> UNIPOP HISTOIRE #9/34

Mardi 30 novembre à 19h15
Le Rouge et le noir
en différé du Palais Garnier
> BALLET EN DIFFÉRÉ

Mercredi 1er décembre
Jason et les Argonautes
Cours par Philippe Quaillet
> LA P’TITE UNIPOP #9/30

Mercredi 1er décembre
En attendant la neige
suivi d’une activité : décors à la manière du refuge de l’écureuil
> SÉANCE ANIMÉE

Jeudi 2 décembre
New York - Miami + To be or not to be
Entretien avec Vincent Duluc
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #10/34

Vendredi 3 décembre à 19h30
120 Battements par minute
suivi d’une discussion avec Clara Bertrand
> SÉANCE-DISCUSSION

Samedi 4 décembre à 14h
ncanto, la fantastique famille Madrigal
Séance adaptée aux personnes en situation de handicap
> CINÉ’MA DIFFÉRENCE

Samedi 4 décembre à 16h
Maman pleut des cordes
suivi d’un goûter avec Biocoop Pessac
> CINÉGOÛTER

Lundi 6 décembre à 16h15
Amin + Une histoire d’amour et de désir
La nouvelle histoire des migrations par Pap Ndiaye
> UNIPOP HISTOIRE #10/34