Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

PETRA

Réserver votre film en ligne
PETRA
de Jaime Rosales
GENRE : DrameEspagne · 2019 · 1h47 · Vostf
Avec : Bárbara Lennie, Alex Brendemühl, Joan Botey

Petra, jeune artiste peintre, n’a jamais connu son père. Obstinée, la quête de ses origines la mène jusqu’à Jaume Navarro, un plasticien de renommée internationale. Ce dernier accepte de l’accueillir en résidence dans son atelier, perdu dans les environs de Gérone. Petra découvre alors un homme cruel et égocentrique, qui fait régner parmi les siens rancœur et manipulation. Espérant des réponses, la jeune femme consent à se rapprocher de cette famille où dominent les non-dits et la violence. Petra trouvera-t-elle vraiment ce qu’elle est venue chercher ?

Fréquemment qualifié de Michael Haneke ibérique, le cinéaste catalan Jaime Rosales use sur ses tournages d’une mise en forme millimétrée qui laisse en même temps de la place à l’improvisation des comédiens – ce paradoxe, perceptible, est très intrigant. Avec ses cadrages et ses mouvements d’appareils extrêmement précis, Petra est de cette facture méticuleuse, tandis que les comédiens participent au rythme de sa mise en scène systémique. L’histoire qui débute au sein de la résidence du mystérieux Jaume est une quête de soi que l’on ne révèlera pas ici : celle de la jeune artiste peintre qui a bien des raisons d’approcher l’hôte prestigieux de ces lieux. Incarnée par Bárbara Lennie (La Niña de Fuego, 2014), la sublime Petra nous entraîne dans un récit chapitré d’intertitres qui, non seulement inscrivent à chaque fois à l’écran le contenu à venir, mais se succèdent dans un désordre apparent (ça commence au chapitre 2). En conséquence, le suspense lié à l’intrigue et à ses péripéties laisse place à un sentiment grandissant de tragique et d’inéluctable (tout aussi captivant – c’est la prouesse du film !) ; une veine glaciale parcours le film, de concert avec la monstrueuse cruauté du patriarche propre à damner le destin de ses proches. Si Petra est une œuvre aux accents inexorables, n’y sont pour autant arides que les symptomatiques décors de l’arrière-pays catalan. Les comédiens, malgré leurs différences de statuts (de l’immense Marisa Paredes au non professionnel Joan Botey), sont en osmose et palpitent de tourments violents surgissant sans prévenir, comme d’énièmes effets d’une mécanique implacable. C’est une expérience cinématographique hors norme que Jaime Rosales propose, dans laquelle « Tout doit être surprenant et nécessaire », comme il aime à le rappeler, citant Aristote. Laissez-vous prendre à ce vertige dont la maestria vaut réellement le détour. ⎥ Nicolas Milesi





Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mercredi 13 novembre à 14h
Le Voyage du prince

> LA P’TITE UNIPOP #2/10

Mercredi 13 novembre à 20h40
Les Misérables
en partenariat avec Extérieur Nuit
> AVANT-PREMIÈRE

Jeudi 14 novembre
La Fête à Henriette + La Nuit américaine
Le cinéma mis en abîme, par Michèle Hédin
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #10/33

Vendredi 15 novembre à 19h
Hors normes
Présenté en salle et suivi d’un échange convivial dans le hall
> CAMEO TEENS

Du 18 au 25 novembre
Plus de 100 films, débats, rencontres
Amérique latine, terres de feu
> FESTIVAL FILM D’HISTOIRE DE PESSAC

Mercredi 28 novembre
NOTRE DAME
En présence de Valérie Donzelli
> AVANT-PREMIÈRE