Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU

Réserver votre film en ligne
PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU
de Céline Sciamma
GENRE : DrameFrance · 2019 · 2h · VF
Avec : Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luàna Bajrami

1770. Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d’épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d’elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde.

Céline Sciamma a reçu, à Cannes, le prix du scénario. Récompense mé- ritée pour un récit au féminin, ancré dans l’Histoire, original dans tous les sens du terme. Mais elle aurait tout aussi bien pu recevoir le prix de la mise en scène : la maîtrise du cadre, de la lumière et le soin apporté aux décors, aux costumes, à l’enchâssement et à la composition des plans, sont suffisamment rares dans les productions actuelles pour être soulignés. Les deux autres prix que le jury aurait également pu attribués sont évidemment les prix d’interprétation féminine à Adèle Haenel et Noémie Merlant. Interprétations toutes en délicatesse et en intelligence de dialogues à l’exigence littéraire sans la manière théâtrale. Quel duo d’actrices, rare et suave à la fois. Céline Sciamma, qui après Naissance des pieuvres, Tomboy et Bandes de filles, s’est imposée comme une figure de la nouvelle génération de cinéastes français, a marié, avec réus- site, l’ambition et l’audace. Rompant avec tous les codes normatifs en vigueur, elle a fait confiance dans la magie du cinéma. Cette propension à nous installer, à son rythme, dans une histoire qui fait justement l’éloge du non-conformisme et qui s’attache à dépeindre les affres et les élans des sentiments avec, pour génial truchement, la relation d’un peintre et de son modèle. La réalisatrice fait le portrait de deux femmes belles et fortes, qui refusent de se résigner, de renoncer, dans une société qui les ampute de leurs désirs. La peinture somptueuse d’un combat au féminin. ⎥ François Aymé


Mercredi 18 septembre : 14h - 18h30 - 20h50
Jeudi 19 septembre : 16h - 18h20 - 20h40
Vendredi 20 septembre : 14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Samedi 21 septembre : 16h10 - 18h30 - 20h50
Dimanche 22 septembre : 14h - 16h20 - 18h40 - 21h
Lundi 23 septembre : 16h - 18h20 - 20h40
Mardi 24 septembre : 16h40 - 18h40 - 21h

Mercredi 25 septembre : 16h10 - 18h30 - 20h50
Jeudi 26 septembre : 16h10 - 18h30 (Unipop AL&C)
Vendredi 27 septembre : 14h30 - 18h30 - 20h50
Samedi 28 septembre : 14h - 18h30 - 20h50
Dimanche 29 septembre : 14h - 16h20 - 20h40
Lundi 30 septembre : 18h20 - 20h50
Mardi 1er octobre : 16h10 - 18h30 - 20h50

Mercredi 2 octobre : 16h10 - 18h30 - 20h50
Jeudi 3 octobre : 18h30 - 21h
Vendredi 4 octobre : 16h10 - 18h30 - 20h50
Samedi 5 octobre : 16h10 - 20h50
Dimanche 6 octobre : 16h10 - 18h30 - 20h50
Lundi 7 octobre : 16h20 - 20h40
Mardi 8 octobre : 16h - 18h20

Mercredi 9 octobre : 14h10 - 18h30
Jeudi 10 octobre : 18h20
Vendredi 11 octobre : 14h10 - 18h30
Samedi 12 octobre : 14h10 - 18h30
Dimanche 13 octobre : 16h20
Lundi 14 octobre : 20h30
Mardi 15 octobre : 18h20

Mercredi 16 octobre :
Jeudi 17 octobre :
Vendredi 18 octobre : 16h
Samedi 19 octobre :
Dimanche 20 octobre : 18h10
Lundi 21 octobre :
Mardi 22 octobre : 16h



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Les cartes Passe gazette et 36 chandelles
10 places pour 52€ ou 36 places pour 162€
Valables 2 ans - non nominatives - rechargeables
> Les bonnes formules

Mardi 10 septembre à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec un pot sympathique après le film
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

Vendredi 20 septembre à 20h30
Que l'amour
Rencontre avec la réalisatrice Laetitia Mikles + concert
> SOIRÉE CINÉRÉSEAUX #62

Lundi 23 septembre
Un monde sans humains ?
Entretien avec Noël Mamère
> UNIPOP HISTOIRE #03/33

Mardi 24 septembre à 19h15
LA TRAVIATA
EN direct du Palais Garnier
> OPÉRA EN DIRECT