Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

UN PETIT FRÈRE

Réserver votre film en ligne
UN PETIT FRÈRE
de Léonor Serraille
GENRE : DrameFrance · 2023 · 1h56 · VF
Avec : Annabelle Lengronne, Stéphane Bak, Kenzo Sambin

Quand Rose arrive en France, elle emménage en banlieue parisienne avec ses deux fils, Jean et Ernest. Construction et déconstruction d’une famille, de la fin des années 80 jusqu’à nos jours.

Quand je vois la vie de Rose, je me dis « quel courage » ! Et moi aurais-je autant d’audace et de modernité qu’elle ? Ce noble attachement de la cinéaste Léonor Serraille (Jeune Femme, Caméra d’Or en 2017) pour son personnage principal est absolument contagieux. Mère aimante, femme libre, Ivoirienne émigrée au parcours cabossé mais résolue à protéger son autonomie, Rose est une héroïne magnifique dans un film qui tient plus de la fresque familiale intimiste que d'une énième success story. La belle sensibilité de la comédienne Annabelle Lengronne alliée à une dramaturgie libérée des utilités scénaristiques habituelles donne à Rose une épaisseur très émouvante et beaucoup d'intelligence. À ses côtés, des acteurs remarquables de justesse incarnent ses deux fils à des âges différents. Parmi eux, auprès du charismatique Stéphane Bak, l'humoriste Ahmed Sylla (plus connu du grand public) confirme son grand talent dans un rôle à contre-emploi. Chapitré sobrement autour de ces trois personnages dont les destinées se déploient sous nos yeux à partir de leur arrivée en France en 1989, Un petit frère n'esquive pas l'arrière-plan politique d'une France – celle des lois Pasqua-Debré – pas franchement accueillante aux immigrés. Pour autant, au son des pièces de Bach se mêlant aux rythmes africains, la cinéaste garde en ligne de mire sa belle volonté de montrer les héros de l’intégration invisible et silencieuse, si absents des médias et du cinéma en général. Épaulée de la cheffe opératrice Hélène Louvart, elle y parvient magnifiquement, proposant une œuvre aux préoccupations aussi intimes qu'universelles. « Ainsi nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre » déclare Ernest vers la fin du film. Une citation de Blaise Pascal comme un totem pour les protagonistes de ce film, conscients de leurs imperfections mais qui ne baissent pas les bras. Un petit frère recèle des trésors d'humanité. ⎥ Nicolas Milesi


Mercredi 8 février : 18h45
Jeudi 9 février : 14h - 18h30
Vendredi 10 février : 18h45
Samedi 11 février : 18h20
Dimanche 12 février : 18h20 - 21h
Lundi 13 février : 16h10
Mardi 14 février : 14h - 20h50

Mercredi 15 février : 14h
Jeudi 16 février : 18h40
Vendredi 17 février :
Samedi 18 février : 15h50
Dimanche 19 février : 20h40
Lundi 20 février :
Mardi 21 février : 16h



Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Mercredi 8 février à 14h30
Piro Piro
Accompagné par le pianiste Cyrille Aufaure
> CINÉ-CONCERT

Festival de cinéma jeune public
Du 13 au 19 février
24 films, rencontres, animations, ateliers
> Les Toiles filantes 2023

Jeudi 9 février à 20h
Close
dans le cadre de la journée Nationale de la prévention du suicide
> Séance-débat

Lundi 20 février
Royan, la tragédie de 1945
Cours par Nicolas Patin
> Unipop histoire #22