Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

VINCENT DOIT MOURIR

Réserver votre film en ligne
VINCENT DOIT MOURIR
de Stephan Castang
GENRE : Thriller, Fantastique, Comédie,France · 2023 · 1h48 · VF
Avec : Karim Leklou, Vimala Pons, François Chattot

Du jour au lendemain, Vincent est agressé par des gens sans raison apparente qui essaient de le tuer. Il tente de poursuivre une vie normale mais lorsque le phénomène s’amplifie, il doit fuir et changer totalement de mode de vie.

Premier long-métrage de Stephan Castang, comédien et auteur de théâtre, Vincent doit mourir s’inscrit dans la mouvance du nouveau cinéma de genre français – soutenue par le CNC et la résidence d’écriture de scénario « SOFILM de genre » créée il y a sept ans – en propulsant un anti-héros dans une épopée sauvage où un simple échange de regard avec un autre lui vaut d’être la cible d’une agression physique. Paranoïaques ? Névrosés ? Peut-être Stephan Castang et son scénariste, Mathieu Naert, le sont-ils. Mais peu importe. Ces derniers font, en effet, les bons choix pour nous laisser embarquer aux côtés de ce Vincent, malgré l’invraisemblance de sa situation (et le destin peu enviable que le titre semble lui réserver). D’abord, par un effet d’identification : ce citadin sans histoire, ce monsieur Toutlemonde, avec sa routine, ses petits tracas, sa solitude… c’est nous. Nous partageons donc aisément sa détresse et bientôt sa perte de repères. Ensuite, parce que la mise en scène est suffisamment habile pour laisser croire que ces péripéties ne sont peut-être que les fantasmes d’un homme anxieux et psychotique. Le principe est bien connu au cinéma, mais il est toujours terriblement efficace. S’ajoute enfin l’interprétation fine et singulière de Karim Leklou, jonglant entre douceur et brutalité tel un Peter Lorre moderne, et le tour est – presque – joué. À condition, en effet, d’accepter de se laisser valdinguer d’un univers à l’autre : d’une situation tragi-comique à la Dupieux à une atmosphère apocalyptique à mi-chemin entre Carpenter et Romero, sans parler du thriller, de la romance, du burlesque dans lesquels nous entraîne avec une aisance surprenante le duo Leklou/Pons. Vous avez dit, film de genre(s) ? Vincent doit mourir est en tout cas à l’image de notre époque : violent, absurde, complexe et il interroge avec plus ou moins de nuances la peur de l’altérité, la fracture sociale, la marginalité tout en nous offrant heureusement quelques moments de répits pour s’intéresser à ce qui reste essentiel dans le chaos, et peut-être ouvrir une troisième voie salvatrice entre la vie et la mort. Vincent doit-il donc bien mourir ? Telle est la question. ⎥ Noémie Bourdiol





Consulter
Les horaires La gazette
Rendez-vous
Mardi 5 mars à 19h
Un film à découvrir en avant-première
Avec pot sympathique après la projection
> AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

De septembre à juin
Arts, Littérature & cinéma, Histoire
Et la P'tite Unipop
> La saison Unipop 2023/24

Du 26 février au 3 mars
Festival de cinéma jeune public
60 séances, rencontres, animations, ateliers
> FESTIVAL LES TOILES FILANTES 2024

Vendredi 8 mars à 20h
Borgo
En présence du réalisateur Stéphane Demoustier
> Avant-première rencontre

Mardi 27 février
Dune 1 & 2
Vostfr
> AVANT-PREMIÈRE

Lundi 4 mars
Le Jeu de la Reine
Cours par Anne-Marie Cocula et écrivaine, et Allain Glykos
> UNIPOP HISTOIRE #21

Mercredi 6 mars à 19h
La Seria (épisode 1 : « Spielberg ! Barcelona !
suivi d’une rencontre avec le réalisateur Amic Bede
> SÉANCE RENCONTRE