Cinéma Jean Eustache Pessac
Réserver votre film en ligne
Facebook Cinéma Jean Eustache Instagram Cinéma Jean Eustache

Unipop histoire politique à l’italienne

18h30 | Le cours : La politique à l’italienne par Marc Lazar

l’intervenant : Marc Lazar est professeur des universités en histoire et sociologie politique à l’IEP de Paris et à la Luiss de Rome. Il dirige le Centre d’histoire de Sciences Po Paris et dirige le Groupe de recherches pluridisciplinaires sur l’Italie contemporaine. Il est spécialiste de la gauche européenne et de la vie politique en France et en Italie. Il a entre autre publié L’Italie des années de plomb. Le terrorisme, entre histoire et mémoire, L’Italie contemporaine de 1945 à nos jours, L’Italie à la dérive ou encore L’Italie sur le fil du rasoir.

le cours : Vue de l’étranger, la politique italienne semble incompréhensible, comique ou dramatique. Il y a quelques années, l’Italie était vilipendée parce que dominée par Silvio Berlusconi. Désormais, Matteo Renzi suscite un extraordinaire engouement. En fait, il faut briser ces clichés pour restituer la complexité et la richesse de la politique au pays de Machiavel.

16h30 et 20h30 | le caïman

De Nanni Moretti – It/Fr, 2006, 1h52 – format : 35 mm. avec Silvio Orlando, Margherita Buy, Daniele Rampello…
Bruno Bonomo, réaliateur de films de série Z endetté, croise le chemin d’une jeune cinéaste qui lui apporte le scénario d’un nouveau film, « Le Caïman ». Il s’aperçoit vite qu’il s’agit en réalité d’une biographie de Silvio Berlusconi.
« Montrer pourquoi l’Italie, ce pays à tous égards béni des dieux, produit régulièrement une toxine apparentée de près ou de loin au fascisme. Davantage qu’au match personnel et tant attendu Moretti-Berlusconi, c’est bien à cette question collective que Le Caïman s’affronte, avec un génie qui le range parmi les rares oeuvres de cinéma parvenant à donner corps à cet innefable qu’on nomme l’âme nationale. L’argument et la manière, partagés entre drame et comédie, sont purement morettiens (…). Quand bien même Moretti s’arrange pour remettre son personnage principal, Bonomo, du bon côté de l’artifice, au cours d’un lent et douloureux accommodement avec le réel, Le Caïman n’en demeure pas moins un film d’une cruauté et d’une noirceur inégalées dans le parcours du cinéaste. » – Le Monde

Rendez-vous


Le pass sanitaire doit être présenté à l'entrée du cinéma, merci !
> PRÉSENTATION DU PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE

À partir de 11 ans
Merci de votre compréhension

> Port du masque obligatoire

Lundi 29 novembre
Nuremberg, des images pour l’histoire
Cours par Jean-Christophe Klotz
> UNIPOP HISTOIRE #9/34

Mardi 30 novembre à 19h15
Le Rouge et le noir
en différé du Palais Garnier
> BALLET EN DIFFÉRÉ

Mercredi 1er décembre
Jason et les Argonautes
Cours par Philippe Quaillet
> LA P’TITE UNIPOP #9/30

Mercredi 1er décembre
En attendant la neige
suivi d’une activité : décors à la manière du refuge de l’écureuil
> SÉANCE ANIMÉE

Jeudi 2 décembre
New York - Miami + To be or not to be
Entretien avec Vincent Duluc
> UNIPOP ARTS, LITTÉRATURE ET CINÉMA #10/34

Vendredi 3 décembre à 19h30
120 Battements par minute
suivi d’une discussion avec Clara Bertrand
> SÉANCE-DISCUSSION

Samedi 4 décembre à 14h
ncanto, la fantastique famille Madrigal
Séance adaptée aux personnes en situation de handicap
> CINÉ’MA DIFFÉRENCE

Samedi 4 décembre à 16h
Maman pleut des cordes
suivi d’un goûter avec Biocoop Pessac
> CINÉGOÛTER

Lundi 6 décembre à 16h15
Amin + Une histoire d’amour et de désir
La nouvelle histoire des migrations par Pap Ndiaye
> UNIPOP HISTOIRE #10/34